L’Ontarien Kent Henderson est monté sur la plus haute marche du podium dimanche après-midi devant Mathieu Daoust de Salaberry-de-Valleyfield.

Des nouveautés qui rapportent aux Régates

Les 13es Régates de Saint-Félicien ont attiré deux fois plus d’amateurs que l’an dernier. Plus de 20 000 personnes ont assisté aux courses et aux spectacles organisés dans le cadre de cette compétition.

« Les gens ont vraiment répondu en grand nombre aux nouveautés de cette année. Dans les estrades, que ce soit sur l’une ou l’autre des rives, c’était bien rempli. On se dit mission accomplie. On a le vent dans les voiles. On espère être encore meilleurs l’an prochain », lance le président de l’organisme, Réjean Côté. 

L’une des nouveautés de cette année consistait à offrir à quelques courageux la chance de monter à bord d’un hydroplane, ce qui a été un véritable succès, selon M. Côté. L’organisation avait mis sur pied ce concours pour créer de l’engouement autour des Régates de Saint-Félicien.

Deux coureurs à l’arrivée

L’Ontarien Kent Henderson a remporté haut la main la finale de la catégorie Grand Prix, tenue dimanche après-midi. Il était aussi monté sur la plus haute marche du podium l’année dernière. 

Lors de la finale, seuls deux coureurs ont rallié la ligne d’arrivée. Mathieu Daoust a terminé derrière Kent Henderson. 

Il faut dire que la fin de semaine a été particulièrement intense pour les pilotes de cette catégorie. Samedi après-midi, lors d’une épreuve de qualifications, l’emblématique bolide GP-444 de Valleyfield, piloté par Ghislain Marcoux, l’un des coureurs pressentis pour remporter la finale, a fait plusieurs tonneaux dans les airs après être entré en collision avec une autre embarcation. 

« Le bateau est une perte totale. On a eu peur avant tout pour le pilote, qui est parti en ambulance avec une sévère commotion cérébrale. Apparemment, il n’a pas eu connaissance de la course. Il a perdu la notion du temps. Ce matin (dimanche) par contre, il se sentait mieux », a assuré Réjean Côté. 

Par ailleurs, le bateau de Brandon Kennedy du Delaware s’est enflammé en pleine course après avoir accroché la queue du bateau de Mike Monahan. Le bateau de l’Américain est une perte totale. Le vent a dirigé les flammes vers le visage du pilote, dont tous les poils faciaux ont été brûlés. Kennedy a dû être transporté à l’urgence en raison d’une intoxication aux poumons.