Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’application du couvre-feu pour les motoneigistes sera discutée par la SQ.
L’application du couvre-feu pour les motoneigistes sera discutée par la SQ.

Des motoneigistes défient le couvre-feu sur les glaces du lac Saint-Jean

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Couvre-feu ou pas, les glaces du lac Saint-Jean demeurent animées en soirée, dans le secteur de Saint-Gédéon. Plusieurs résidants du coin ont en effet rapporté une circulation importante sur les glaces du plan d’eau.

« Les motoneiges circulent pas mal tout le temps. Les gens ont aussi des petites cabanes pour aller à la pêche, et c’est surtout le soir que se pratique cette activité. Il n’y a pas de gros rassemblements, mais les gens circulent beaucoup quand même », raconte un résidant du rang des Îles au Quotidien.

Autre son de cloche chez un deuxième citoyen, qui affirme quant à lui avoir été témoin d’attroupements de motoneigistes, la fin de semaine dernière. « Ils se rejoignent plus loin sur le lac et font des petits rassemblements. »

À la Sûreté du Québec, la situation dans ce secteur ne semble pas préoccupante outre mesure, selon le porte-parole Hugues Beaulieu.

Les glaces dans le secteur de Sant-Gédéon demeurent animées malgré le couvre-feu en soirée.

« Depuis le début, nous ne ventilons pas le détail de nos interventions. Mais pour l’instant, ça ne semble pas être problématique, puisque je n’ai pas eu d’information là-dessus en particulier. Et visiblement, si c’était le cas, j’aurais des indications parce qu’il y a énormément de délation. »

Un couvre-feu applicable sur les sentiers ?

Bien que ce ne soit pas uniquement des motoneigistes qui soient en cause dans ces histoires, il y a toutefois lieu de se demander comment pourra être appliqué le couvre-feu quant à la circulation à motoneige, que ce soit sur les sentiers fédérés ou bien en mode hors piste.

« Là encore, ce n’est pas une problématique qui nous a été soulevée. Mais c’est un point qui sera amené lors de nos rencontres », indique Hugues Beaulieu de la SQ.

Du côté du Club de motoneigistes Lac-Saint-Jean, on s’attend à devoir poser quelques actions afin d’assurer le respect du couvre-feu dans les sentiers.

« Pour le moment, ce n’est pas un problème puisque 90% de nos sentiers sont fermés à cause du manque de neige. Mais c’est certain que quand ça démarrera, nous n’aurons pas le choix, c’est un règlement qui devra être respecté. Normalement, le travail de patrouilleur est conjoint entre le club et la Sûreté du Québec », explique le responsable du club, Daniel Simard.