Valérie Bouchard et Xavier Lapointe, étudiants à la Polyvalente de Jonquière, ont fait une démonstration dans le cadre du Défi génie inventif ETS organisé lors de la 53e Expo-sciences régionale.

Des milliards de neurones en action

Des milliards de jeunes neurones seront à l'oeuvre, les 22 et 23 mars, au Cégep de Jonquère, où sera présentée la 53e édition de la finale régionale de l'Expo-sciences Hydro-Québec à laquelle participeront 174 étudiants de niveau primaire et secondaire de partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
L'événement devenu une tradition est une compétition scientifique qui permet aux jeunes de développer des projets scientifiques, mais aussi de vivre une belle expérience humaine, a expliqué en conférence de presse, Léonce Gilbert, président du Conseil du loisir scientifique, accompagné de Dave McMullen, directeur des affaires étudiantes du Cégep de Jonquère, Hélène St-Gelais, porte-parole d'Hydro-Québec, et Dominic Girard, coordonnateur de l'Expo-sciences.
« L'Expo-sciences fait partie d'un long processus qui, souvent, a démarré à la fin de la dernière édition. Ce processus atteindra son apogée la semaine prochaine avec des visites scolaires et grand public des stands mettant en vedette le génie inventif des jeunes », explique M. Girard.
Cette année, 21 écoles sont inscrites. Un total de 104 projets ont été montés par 174 jeunes, dont 63 au niveau secondaire. Les filles sont majoritaires dans toutes les catégories sauf en biotechnologie, en ingénierie et en informatique où il y a 21 garçons pour neuf filles. Au total, on compte sur la présence de 109 filles.
Interrogés afin de déterminer si les projets scientifiques qui retiennent l'attention des jeunes découlent de ce qui se passe dans l'actualité, M. Girard a mentionné que les effets de la lumière bleue émise par les téléphones cellulaires et les tablettes sur le sommeil, l'environnement et le réchauffement climatique, la production d'énergie solaire, le virus Zika, les imprimantes 3D, la production de bière, la cigarette ne sont que quelques-uns des thèmes scientifiques abordés par les exposants.
Génie inventif
Parmi les activités particulièrement intéressantes à laquelle est convié le grand public figure le Défi Génie inventif, au cours duquel les étudiants sont invités à mettre à l'épreuve leur machine mue par le vent. Celle-ci devra parcourir une distance de quatre mètres avec pour objectif de renverser précisément un goujon de bois placé par les juges à leur bon vouloir. La conférence de presse a été l'occasion pour Xavier Lapointe et Valérie Bouchard, deux étudiants de la Polyvalente de Jonquière, accompagné du technicien André Claveau, de faire une démonstration de leur savoir-faire. Même si elle étudie en musique le saxophone alto, Valérie démontre de l'intérêt pour les sciences tandis que Xavier songe carrément à poursuivre ses études dans le domaine scientifique.
Cette année, l'Expo-sciences prévoit attribuer 75 000 $ en prix et bourses aux plus méritants.
Parmi tous les participants de l'Expo-sciences régionale, onze projets seront sélectionnés pour représenter la région lors de la finale québécoise de la Super Expo-Science prévue du 20 au 23 avril à Saint-Hubert, en banlieue de Montréal. Les auteurs des projets qui se démarqueront auront l'opportunité de participer à l'Expo-sciences pancanadienne prévue à Régina au milieu de mai. M. Girard a rappelé que l'an dernier, le jeune William Harvey, de l'École L'Odyssée-Lafontaine, a obtenu une participation à l'Expo-sciences internationale prévue au Brésil, assurant ainsi une place à la région.