Lundi, une première vague de près de 80 soldats quittera la Base militaire de Bagotville, l’envoi de personnel le plus important de la mission.

Des militaires de Bagotville déployés en Roumanie

Plus de 180 membres des Forces armées canadiennes prendront part à l’opération Réassurance, à Constanta, en Roumanie, dès la semaine prochaine. Lundi, une première vague de près de 80 soldats quittera la Base militaire de Bagotville, l’envoi de personnel le plus important de la mission.

La majorité des soldats proviennent de la 2e et 3e Escadre de Bagotville. Avec eux seront dépêchés cinq CF-18, pour renforcer les activités de surveillance aérienne de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Tous les soldats devraient rester en terre roumaine jusqu’au mois de décembre.

La mission a comme but de consolider la collaboration des Forces avec ses alliés et de prouver le soutien à la Roumanie. « Nos pilotes, hommes et femmes, collaboreront avec nos alliés afin d’assurer l’intégrité de leur espace aérien. Nous appuyons largement l’OTAN. À ce titre, nous sommes fiers de contribuer aux activités renforcées de police aérienne de l’OTAN en Roumanie », a indiqué le major général Bill Seymour, commandant adjoint et commandant des opérations interarmées du Canada, par voie de communiqué.

Comme mentionné dans un article publié en nos pages en février 2016, « l’opération Réassurance avait été enclenchée après le début des hostilités en Ukraine lorsque des rebelles prorusses ont pris les armes pour empêcher le pays de se rapprocher de l’OTAN. L’opération vise à apaiser les tensions dans cette région du monde où les membres de l’OTAN côtoient les anciens membres du Pacte de Varsovie ».