Des habitants de Saint-Fulgence considèrent que l'emplacement de la tour de Vidéotron est inadéquat.

Des Fulgenciens manifestent

Une quarantaine de citoyens de Saint-Fulgence ont manifesté, hier, contre la tour de transmission cellulaire située dans leur municipalité.
La tour de la compagnie Vidéotron respecte les normes de Santé Canada en ce qui a trait aux ondes émises. Cela n'empêche pas les citoyens de craindre des effets nocifs sur leur santé. Ils réclament des mesures d'atténuation et s'adresseront au conseil municipal de Saint-Fulgence lundi afin d'obtenir des réponses à leurs questions.
Le rassemblement, initié par Village Responsable, dénonce la manière de procéder de Vidéotron et du conseil de ville. La tour de 80 mètres se trouve au coeur du village, à proximité de l'école primaire, du Centre de la petite enfance et d'autres bâtiments publics. « Il est frustrant de constater que notre municipalité avait le pouvoir d'exiger une consultation publique et d'indiquer des exigences particulières, comme les emplacements à privilégier et à éviter, le masquage ou le type de structure selon les préoccupations des citoyens (mais ne l'a pas fait) », affirme la co-coordonnatrice de Village Responsable, Karine Blackburn, dans un communiqué de presse.
« C'est Santé Canada qui émet des recommandations, souligne le maire de l'endroit, Gilbert Simard. De mon côté, ce n'est pas contre eux (les manifestants), mais on écoute ce que Santé Canada dit. » Le maire affirme avoir reçu 182 courriels, d'aussi loin que l'Ile-du-Prince-Édouard, en une seule journée, la semaine dernière, à propos des ondes. « Je suis bombardé de questions. »