Des Européens choisissent de rester au Lac-Saint-Jean 

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Des touristes français ont fait le choix de rester au Lac-Saint-Jean malgré l’incertitude engendrée par les mesures déployées aux quatre coins de la planète afin de limiter la propagation du coronavirus. Trois personnes qui sont en visite dans la province depuis deux semaines et deux autres qui y résident passeront les prochains jours à Girardville et ne devraient quitter la municipalité du Haut-du-Lac que samedi. En revanche, un groupe de clients arrivé dimanche est retourné en Europe, et ce, moins de 24 heures après son arrivée à Girardville.

Les cinq touristes ont tout de même réfléchi à l’annulation de leur séjour dans le nord du Lac-Saint-Jean. « Ils hésitaient alors qu’un autre groupe quittait. Ils ont fait le choix de rester ici puisqu’ils sont venus par leurs propres moyens, et non avec une agence », a expliqué au Quotidien le copropriétaire de l’entreprise Aventuraid, Gilles Granal.

Une expédition de traîneau à chiens conduira les cinq clients en forêt pour le reste de la semaine.

Devant tout ce qu’engendre la COVID-19, Gilles Granal assure que les façons de faire de son entreprise, qui fait découvrir « la vie au Nord », ont été revues. Contrairement à l’habitude, les touristes ne se baladeront pas au coeur de la localité et ne fréquenteront pas les commerces. Il ajoute que l’entreprise, éloignée de la municipalité de Girardville, se retrouve déjà, en quelque sorte, « en quarantaine ».

Par ailleurs, Aventuraid a annoncé, lundi, que des clients arrivés dimanche à Girardville sont repartis lundi matin à la demande de leur agence. La crainte qu’ils ne puissent être en mesure de regagner la maison, la semaine prochaine, les a amenés à modifier leur projet de vacances. Gilles Granal a reconduit le groupe composé de Français et de Belges, lundi, à l’aéroport de Québec.

L’entrepreneur, qui a l’habitude d’accueillir beaucoup de clients en provenance de l’Europe, tient à rappeler aux clients ainsi qu’aux résidants de Girardville que rien n’est pris à la légère. Il a d’ailleurs fait le choix de se placer en isolement volontaire et a recommandé à son équipe de faire de même.