Les passionnés de jeux vidéo ont pris le contrôle du centre social de l’UQAC.

Des équipes inclusives au WonderJam UQAC 2020

Les passionnés de jeux vidéo ont pris le contrôle du centre social de l’Université du Québec à Chicoutimi à l’occasion du WonderJam UQAC 2020, qui se déroule tout au long de la fin de semaine. L’inclusion de participants moins expérimentés a été mise de l’avant par l’organisation.

Vincent Plourde, président du comité d’organisation, explique que le concours consiste à créer un prototype de jeu en 48h selon un thème précis. Le thème est identique pour toutes les équipes, mais trois styles sont attitrés aléatoirement à chaque équipe.

Les participants du concours sont majoritairement des étudiants du baccalauréat et de la maitrise en conception de jeu vidéo, mais certains proviennent aussi du Cégep de Chicoutimi et de Jonquière.


Vincent Plourde, président du comité d’organisation, a précisé que l’inclusion permet aux étudiants de ne pas vivre de stress démesuré.

Les équipes qui participent à la création doivent normalement inclure entre trois et six personnes, mais un septième membre peut être ajouté s’il est en première année d’université, au cégep ou même au secondaire.

« Le but était d’inciter les étudiants avec moins d’expérience à tout de même participer, parce que même sans expérience, on peut gagner des prix et bâtir de bons jeux. Cette inclusion permet aux jeunes de participer au projet sans se sentir comme un fardeau pour l’équipe et sans vivre de stress démesuré. »

Le président du comité explique également que les jeux qui ressortiront du 48h de travail ne pourront pas être parfaits, mais que certains d’entre eux auront des mécaniques intéressantes et originales. « On a de beaux jeux, mais souvent, ils auront besoin d’un peu plus de travail pour régler certains problèmes qui ne peuvent être réglés en si peu de temps. »


Les étudiants doivent être concentrés afin de produire un prototype de jeu original en 48h.

Présence d’Ubisoft Saguenay

Des membres d’Ubisoft agiront à titre de mentors tout au long de l’événement afin de répondre aux questions des étudiants. Étant membres du jury, ils remettront également le premier prix à l’équipe gagnante, qui est une bourse de 1000 $ offerte par le département d’informatique de l'UQAC.

Jean-Baptiste Pommeret et Lucas Da Costa font partie des membres d’Ubisoft qui ont pris part au WonderJam UQAC.