Des déjeuners gratuits pour les personnes dans le besoin

Le restaurant Persil et Cacao, situé à Chicoutimi Nord, ouvrira ses portes aux personnes démunies, lundi entre 8 h et 13 h, afin de leur offrir un repas chaud. Tous les employés travailleront bénévolement pour cette journée spéciale et certains clients habituels viendront même prêter main-forte à l’équipe du restaurant de la rue Roussel.

Danielle Audet, propriétaire du restaurant, a très hâte d’ouvrir les portes de son restaurant à la population. Au début, elle voulait offrir à manger à une vingtaine de personnes qu’elle connaissait, avant de se décider à faire quelque chose de plus grand. « Je voulais offrir les repas à mes frais. Mais, il m’est venu l’idée de ramasser des dons afin que plus de personnes puissent profiter de cette journée. Mes clients ont beaucoup donné, ce qui fait qu’on peut maintenant ouvrir nos portes à tous ceux qui voudront venir », s’est réjouie la propriétaire, rencontrée dans le restaurant par Le Quotidien. Tant qu’il y aura de la nourriture, Mme Audet s’engage à nourrir tous ceux qui entreront dans son restaurant. Si jamais il y avait des restes, ils seront aussi redistribués pour aider le plus de personnes possible.

La propriétaire fait confiance aux clients qui se présenteront. « Tout le monde est invité. Il n’y aura pas de jugements sur les personnes qui entreront. Ce n’est pas parce que tu as du beau linge que tu es aisé financièrement, il n’y a pas d’étiquette », a ajouté la dame. Si quelqu’un venait et n’était pas dans le besoin, cette personne sera tout de même servie. « Rendu là, c’est la conscience de la personne que ça regarde. Ce serait plate, parce qu’elle viendrait prendre un repas que quelqu’un dans le besoin aurait pu avoir », a-t-elle continué.

Ce sont les valeurs familiales que ses parents lui ont transmisses qui ont encouragées Mme Audet à poser son geste. « Mon père nous disait toujours que personne ne devait rester seul à Noël ! Il nous a appris à partager », s’est souvenue la femme.

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que la propriétaire pose un geste d’altruisme. Dans un autre restaurant, elle avait aidé une jeune femme enceinte qui avait de la difficulté à se nourrir. « J’avais été touchée par la publication sur Facebook qu’elle avait écrite et je lui avais offert de la nourriture gratuitement pendant une semaine, pour tous ses repas », a affirmé la propriétaire. Elle allait elle-même lui porter à manger directement chez elle, puisque la personne n’avait pas d’automobile.

Mme Audet ne s’attribue pas tous les mérites. Elle a révélé que tout cela était possible grâce à son équipe, ses commanditaires et ses clients qui ont donné généreusement. Environ sept employés rentreront travailler bénévolement lundi afin d’aider. « Nous sommes vraiment comme une famille, et tout le monde a offert d’aider, sans même que je le demande. Des clients viendront aussi nous prêter main forte. J’espère vraiment que plusieurs personnes viendront prendre ce cadeau que je leur offre », a admis Mme Audet.