L’infirmière Annie Bruneau est entourée de Guylaine et de Lisette Boivin, de l’Association des arthritiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean lors de la deuxième édition de la Rencontre sur l’arthrite, à l’hôpital de Chicoutimi.

Des conférences diversifiées à la Rencontre sur l’arthrite

Une quarantaine de personnes se sont déplacées à la deuxième édition de la Rencontre sur l’arthrite, à l’hôpital de Chicoutimi, samedi. Des ateliers et conférences en direct de plusieurs villes de la province étaient présentés afin que les gens atteints d’une des maladies de l’arthrite puissent en apprendre davantage sur leur condition.

Les thèmes des conférences étaient très diversifiés, passant du cannabis médicinal aux nouveaux traitements. Ils étaient abordés dans les conférences présentées par webdiffusion. Dre Manon Suitner, de l’hôpital de Chicoutimi, donnait également un atelier intitulé Arthrite ou athrose ? au cours de la journée, à l'hôpital.

« Les activités s’adressent à toute la population en général, parce qu’il y a toujours quelqu’un de ta famille ou dans ton entourage qui souffre de l’une des maladies de l’arthrite », a marqué la coordonnatrice de l’Association des arthritiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Guylaine Boivin. Elle notait également que c’était un bon moment pour les personnes désirant en apprendre davantage sur le sujet, de poser leurs questions à des professionnels.

Une quarantaine de personnes se sont déplacées, afin d’en apprendre davantage sur l’arthrite.

Des conférences importantes

Annie Bruneau, infirmière à la clinique de rhumatologie de l’hôpital de Chicoutimi, s’implique dans cette journée parce qu’elle considère qu’il est fortement intéressant que les patients aient accès à ces conférences. « C’est de l’enseignement, ça augmente les connaissances de nos patients et ça les aide à prendre leur santé en charge », indiquait-elle. Ces patients ne se rendraient pas à Montréal ou à Québec pour assister à ces conférences, donc l’événement est important pour elle puisqu’il permet de rendre accessibles tous ces renseignements.

Mme Bruneau ajoutait également que tous les patients atteints d’arthrite ne connaissent pas bien leur maladie. « C’est surprenant, il y a des patients que ça fait 20 ou 30 ans qu’ils souffrent d’arthrite et ils ne connaissent pas leur maladie, malheureusement », a-t-elle continué. Selon Mme Bruneau, environ 2 200 personnes sont suivies activement en rhumatologie à l’hôpital de Chicoutimi pour l’arthrite.

Des membres de l’Association des arthritiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean et des gens du public se sont présentés aux activités.