Des clôtures à neige exigées

Après un hiver difficile, les municipalités d’Alma et Saint-Bruno exigent pour la première fois la pose de clôtures à neige dans le « rang du fromage ». Les deux villes ont déposé une demande officielle au ministère des Transports, responsable de la gestion de cette route.

Faisant partie du « triangle de Saint-Bruno », ce tronçon du boulevard Auger Est cause des maux de tête aux automobilistes depuis plusieurs années. En période de forts vents, les conditions routières deviennent extrêmement difficiles. L’hiver dernier, cette route a d’ailleurs été fermée à plus d’une reprise.

Le ministère installe déjà une petite clôture en période hivernale. Mais cette infrastructure est beaucoup trop basse, estime le maire d’Alma. « On peut la voir à la fonte des neiges », image Marc Asselin.

« Ce n’est pas assez efficace. On a eu plusieurs plaintes l’hiver dernier, donc on demande au ministère d’installer des clôtures plus hautes. On fait la demande avec Saint-Bruno. À deux, on a plus de poids », ajoute-t-il.

Le secteur est marqué par la présence de champs, donc peu d’arbres pour couper les vents. Lorsque le vent provient de l’Ouest, des lames de neige se forment sur la chaussée et la visibilité est considérablement réduite.

Les haies sont aussi efficaces pour contrer le vent. Mais elles font perdre du terrain aux agriculteurs. Les clôtures demeurent une solution rapide pour protéger les automobilistes.

L’hiver dernier, rappelons-le, a été particulièrement difficile dans ce secteur. Les automobilistes ont été à quelques reprises prisonniers de Saint-Bruno en raison de l’état des routes. La majorité des sorties de cette ville se trouvent en zone agricole, où il y a peu de protection contre les bourrasques de neige.