Des champs de maïs saccagés à Lac-à-la-Croix

Mariane Guay
Le Quotidien
Des malfaiteurs ont visité les champs de maïs d’un agriculteur de Lac-à-la-Croix, en fin de semaine dernière. Des chemins ont été faits au travers de ses cultures et le maïs, d’une hauteur de neuf pieds, a été mis à terre. L’homme compte bien porter plainte à la police s’il obtient des informations sur l’événement.

Frédérick Savard a publié les images de son champ de maïs d’ensilage sur Facebook, lundi, mentionnant qu’il est prêt à offrir une récompense à toute personne qui aurait des informations concernant l’événement. Mercredi, il n’avait toujours pas de nouvelles, mais il exprimait être très déçu de la situation. « Ça me dérange, parce que moi je ne vais pas chez les gens sans raison, explique-t-il. C’est décevant, on est fier de nos cultures, on utilise des pratiques qui sont mieux pour l’environnement et c’est ça (que ça donne). » Il assure que les sentiers improvisés dans ses champs sont le fruit d’individus à pied et non d’un véhicule.

L’agriculteur indique qu’il ne s’agit pas de dommages importants pour ses cultures, mais que la situation est inacceptable. « Ce ne sont pas des pertes énormes pour moi, mais c’est le fait que ça a été fait. On travaille fort et c’est tannant. » Il ajoute que cela est dérangeant également pour la beauté des champs.

En plus de ses champs de maïs saccagés, Frédérick Savard mentionne que des installations de la municipalité ont aussi été touchées lors de cette soirée et que les tournesols d’un ami ont été détruits.