La Société Saint-Vincent de Paul de Chicoutimi offre des cartes cadeaux échangeables dans trois épiceries.
La Société Saint-Vincent de Paul de Chicoutimi offre des cartes cadeaux échangeables dans trois épiceries.

Des cartes cadeaux d’épicerie offerte en urgence alimentaire

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
La Société Saint-Vincent de Paul de Chicoutimi met en place un programme alimentaire d’urgence pour aider ceux qui se retrouvent sans emploi en raison de la crise causée par la COVID-19. L’organisme offre des bons d’achat échangeables dans trois épiceries de la région.

L’objectif de cette initiative est de répondre aux besoins des personnes qui ont reçu leur dernier chèque de paie et qui seraient dans l’attente des sommes qui seront offertes par les gouvernements provincial et fédéral, explique le président de la Saint-Vincent de Paul de Chicoutimi, Jean-Eudes Tremblay.

« On a mis en place une ligne téléphonique (581 668-2432) spécialement pour ça. On prend les coordonnées des gens et on vérifie que c’est bien une perte d’emploi liée à la pandémie. On donne un montant déterminé pour les adultes et les enfants. Ensuite, on met les cartes dans une enveloppe et on appelle quelqu’un qui fait la livraison à la maison. »

Jean-Eudes Tremblay espère pouvoir aider la population « aussi longtemps qu’il y aura des besoins ».

Des demandes de financement ont d’ailleurs été placées du côté de la députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, et de Ville de Saguenay. « S’il y a des besoins qui dépassent nos capacités, on ira voir le gouvernement », lance M. Tremblay, déterminé.

Au moment de faire l’entrevue, il était possible d’avoir des cartes-cadeaux de trois supermarchés, soit IGA, Maxi et Super C.

Cette mesure d’aide est confidentielle. Toutes les précautions nécessaires sont prises pour protéger la santé des bénévoles et de ceux qui font la demande d’aide.

Il est préférable d’appeler à la Saint-Vincent de Paul en semaine, entre 9 h et 17 h.