Des becs sucrés pour Noël

Ça sentait le chocolat, dimanche, à l’Hôtel Universel d’Alma. Fidèles à leur habitude, les membres Fortin s’y étaient réunis, afin de concocter des centaines de bouchées sucrées, qu’ils distribueront le soir du réveillon. Depuis sept ans maintenant, le Noël des Fortin est dédié à l’entraide et à la générosité. Et c’était la grande journée de popote, dimanche.

C’est Véronique Fortin, sa soeur Kina et son frère Jackie, qui ont lancé l’Offrande. « Nous avions eu un Noël où il y avait tellement de cadeaux pour les enfants que c’en était décourageant. Les jeunes avaient une trentaine de cadeaux chacun et ils ne les regardaient même plus. Je me suis dit que ça n’avait pas de bon sens. Il n’y avait plus de plaisir, juste des bébelles », a expliqué l’initiatrice du projet, Véronique Fortin. 

Les membres de la famille se sont donc mis au travail l’année suivante, en cuisinant des pâtisseries, qu’ils allaient ensuite distribuer à des familles vivant des moments difficiles. « On ne parle pas nécessairement de personnes pauvres. Mais des gens qui vivent des difficultés, comme la maladie ou le deuil, par exemple. Les familles sont choisies avec soin ! Il y a aussi des gens qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts, bien sûr », souligne Véronique Fortin, rencontrée dimanche après-midi par Le Quotidien, alors qu’une cinquantaine de membres de la famille et de bénévoles avaient les mains à la pâte. 

Véronique, Kina, Jackie et Vincent Fortin entourent Claire Fortin de l’Hôtel Universel d’Alma.
C’était jour de popote, dimanche. Les membres de la famille Fortin et des bénévoles concoctaient les bouchées sucrées qu’ils offriront au réveillon.

« Nous voulions transmettre les valeurs de l’entraide et de la générosité à nos enfants et on s’est dit que c’était une bonne façon de le faire. Les enfants ont embarqué et tout le monde aime ça », note l’instigatrice. 

« Je suis impliqué depuis que j’ai six ans et je veux continuer encore longtemps. C’est vraiment le fun comme activité », a affirmé Vincent Fortin, qui est maintenant âgé de 13 ans. Et est-ce que le jeune homme regrette l’époque où il recevait une trentaine de cadeaux ? « Pantoute ! C’est bien plus agréable de donner », a répondu Vincent. 

Au total, la famille Fortin a concocté 22 plateaux à desserts composés d’une vingtaine de bouchées sucrées et 300 petits sacs de friandises. Le soir du 24 décembre, ils feront la tournée de distribution et visiteront les familles sélectionnées. « Nous allons également chez Soli-Can, à la Passerelle et à l’urgence. Chaque année, on se rend également dans une église et une résidence pour personnes âgées pour distribuer les petits sacs, qu’on appelle les becs sucrés. Les gens nous accueillent vraiment bien, ça leur fait tellement plaisir », note Véronique Fortin. 

Cette activité nécessite un montant d’environ 500 $, offert par l’Hôtel Universel d’Alma, en plus de la salle et du matériel de cuisine que la direction fournit à l’équipe.