Le Quotidien
L’installation de bancs de parc à proximité du trottoir où vapotent certains jeunes de l’école secondaire Kénogami a induit en erreur certains parents qui ont cru que les élèves pourraient s’y installer pour vapoter.
L’installation de bancs de parc à proximité du trottoir où vapotent certains jeunes de l’école secondaire Kénogami a induit en erreur certains parents qui ont cru que les élèves pourraient s’y installer pour vapoter.

Des bancs sèment la confusion à l'école secondaire Kénogami

Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Anne-Marie Gravel, rédactrice en chef
Le Quotidien
L’installation de bancs de parc à proximité du trottoir où vapotent certains jeunes de l’école secondaire Kénogami a induit en erreur certains parents qui ont cru que les élèves pourraient s’y installer pour vapoter.