Des bagages ont été récoltés pour les enfants de la DPJ dans différentes régions du Québec au cours des derniers mois. Le 25 janvier, ce sera au tour des gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean de donner.
Des bagages ont été récoltés pour les enfants de la DPJ dans différentes régions du Québec au cours des derniers mois. Le 25 janvier, ce sera au tour des gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean de donner.

Des bagages pour les jeunes de la DPJ

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Plusieurs enfants de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) se déplacent avec leurs effets personnels dans des sacs de poubelles. L’aide de la population est sollicitée afin de changer les choses, grâce à une collecte de bagages destinés aux enfants qui n’en ont pas.

L’idée, qui a vu le jour dans la région de Chaudière-Appalaches, a rapidement suscité l’attention un peu partout dans la province. L’initiative nommée Bagage de vie a gagné sept régions du Québec, notamment le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« J’ai créé la page Facebook le 25 juin. Plusieurs régions ont organisé une collecte depuis et c’est maintenant au tour du Saguenay–Lac-Saint-Jean », raconte Catherine I., instigatrice de l’initiative.

Cette dernière a eu l’idée d’organiser une collecte après avoir regardé un reportage qui traitait de cette réalité que vivent des enfants aux États-Unis. Des recherches lui ont permis de constater que la situation est similaire au Québec. « Comment se sentir important quand ce qu’on a de plus précieux au monde tient dans un sac de poubelles ? Avec tous les déplacements que certains de ces jeunes vivent, leur fournir un bagage pour transporter leurs quelques biens me semble une façon simple, mais efficace d’influencer positivement leur parcours », affirme-t-elle sur la page Facebook Bagage de vie.

Le 25 janvier, cinq collectes organisées par la Fondation pour l’enfance et la jeunesse se tiendront sur le territoire régional, soit à Alma, Chicoutimi, Dolbeau-Mistassini, Jonquière et Roberval. Un point de collecte sera également accessible au Centre de Femmes Les Elles du Nord de Chibougamau. 

Les organisateurs cherchent des bagages neufs. Ceux avec des logos d’entreprises sont les bienvenus. Les sacs usagés sont aussi recherchés, mais ils doivent être en excellente condition par souci d’hygiène et afin qu’ils puissent suivre l’enfant tout au long de son parcours. Des sacs à couches, des sacs de sport, de petites poches de hockey et des sacs à dos de randonnée sont aussi recherchés.

La collecte de bagages aura lieu le 25 janvier, de 9 h à 15 h, au centre Mario-Tremblay d’Alma, au Centre jeunesse du Saguenay–Lac-Saint-Jean (1109, rue Bégin à Chicoutimi), à la Maison de la famille Parensemble (1879, rue des Mélèzes à Dolbeau-Mistassini), à la Cité St-Francois de Jonquière et au 254, boulevard Sauvé à Roberval.

Jusqu’à maintenant, 3500 bagages ont été amassés dans les différentes régions participantes. Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, on espère en amasser 1000. « Je pense qu’on peut atteindre et même dépasser l’objectif. »

Dans certaines régions, la récolte a permis de régler la situation pour quelques années.

« Je suis satisfaite et agréablement surprise », confirme Catherine I.

Cette dernière ne compte pas s’arrêter là. L’an prochain, elle pense mettre en place une nouvelle formule. « Je veux trouver autre chose pour améliorer leur qualité de vie », affirme celle qui songe notamment à préparer des kits de départ pour les jeunes de la DPJ qui doivent partir en appartement à l’âge de 18 ans.