Les conseillers municipaux Carl Dufour et Michel Thiffault ont décidé de s’attaquer à la problématique de la sécurité dans le secteur de l’École polyvalente de Jonquière.
Les conseillers municipaux Carl Dufour et Michel Thiffault ont décidé de s’attaquer à la problématique de la sécurité dans le secteur de l’École polyvalente de Jonquière.

Des aménagements pour une plus grande sécurité à Jonquière

Katherine Boulianne
Le Quotidien
Pour un piéton, traverser le boulevard du Royaume, à la hauteur de l’École polyvalente Jonquière, peut s’avérer plutôt risqué. Une situation qui devrait rentrer dans l’ordre dans les prochaines semaines, avec de nouveaux aménagements.

Saguenay a voté, jeudi matin, l’octroi d’un nouveau contrat visant à sécuriser les différents parcours scolaires entourant l’École polyvalente Jonquière. Les travaux, qui toucheront notamment la rue Stanley, la rue des Étudiants et le boulevard du Royaume, devraient débuter dans les prochains jours et s’étendre sur une période de cinq semaines, pour être menés à terme d’ici la fin octobre.

C’est à la suite de nombreux appels de piétons et de parents d’élèves que les conseillers municipaux Carl Dufour et Michel Thiffault, responsables des districts touchés, ont décidé de s’attaquer à la problématique de la sécurité dans ce secteur.

« Il ne faut pas oublier qu’il y a deux grosses polyvalentes à l’intérieur d’un kilomètre. Il y a donc beaucoup de circulation automobile et de circulation piétonne. Il y a déjà eu un accident qui a fait un blessé en 2019 et on n’en veut pas d’autres », affirme M. Thiffault.

Les nouveaux aménagements se diviseront en trois portions. La première consistera en l’ajout d’un trottoir à l’intersection de la rue Stanley et du boulevard du Royaume. Une traverse sécurisée avec des feux protégés sera aussi installée au même endroit. Saguenay prolongera ensuite un trottoir le long de la rue des Étudiants, tout en aménageant une traverse plus sécuritaire à l’intersection du boulevard, à l’aide d’un marquage au sol et d’une signalisation plus évidente. Finalement, un autre trottoir sera ajouté sur la rue des Étudiants, à la hauteur du Motel Princesse.

Le coût du projet s’élève à 600 000 $, dont un peu plus de 183 000 $ provenant d’un programme provincial d’aide financière au développement du transport actif dans les périmètres urbains.

« Pour l’arrondissement de Jonquière, c’est très important. Il y avait beaucoup d’inquiétudes pour ce secteur et c’est une façon de sécuriser nos enfants », conclut Carl Dufour.