Les panneaux installés prennent la moitié de la piste cyclable.
Les panneaux installés prennent la moitié de la piste cyclable.

Des affiches qui empiètent sur la piste cyclable à Arvida

Des citoyens d’Arvida ont fait part de leur mécontentement via la page Facebook publique Aberrations urbaines du Saguenay, samedi, alors qu’ils ont aperçu des affiches sur une partie de la piste cyclable, tout près du Théâtre Palace Arvida, faisant la promotion des instances politiques qui participent financièrement à la rénovation de l’édifice.

Le problème, selon plusieurs, c’est que ces panneaux prennent la moitié de la piste cyclable. « À Arvida, [ nous avons ] de belles pistes cyclables. Mais quand vient le temps de respecter cette infrastructure, voici comment on la traite. On pose des ‘’gigas’’ clous pour nous annoncer la construction de la salle de spectacle. Résultat? On enlève presque la moitié de l’usage de la piste. La question, oserait-on faire la même chose sur une rue? », peut-on lire sur l’une des publications Facebook.

Les panneaux installés prennent la moitié de la piste cyclable.

Joint par Le Quotidien, dimanche, le conseiller municipal du district 5, Carl Dufour, s’est dit tout d’abord content de constater que les citoyens d’Arvida prennent à coeur la beauté du secteur. « D’un côté, je suis content puisque, naturellement, ça prouve que les citoyens n’aiment pas ce qui n’est pas beau et ce qui est insensé. Nous commençons à avoir un beau centre-ville à Arvida, c’est propre et les gens le remarquent », s’est-il exprimé.

Carl Dufour a confirmé avoir communiqué en matinée avec la directrice générale de Diffusion Saguenay, Isabelle Gagnon, pour trouver une solution afin de remédier rapidement à la situation. « Il faut comprendre que les panneaux ont été installés au courant de l’hiver passé, a précisé Carl Dufour. Ça fait longtemps qu’ils y sont et, bien honnêtement, ce n’est pas tout le monde qui a eu le réflexe de dire que ça n’avait pas d’allure. Mais quand on te le fait remarquer... C’est vrai que ça n’a pas d’allure. »

Les panneaux installés prennent la moitié de la piste cyclable.

Pour l’instant, il n’est pas possible de savoir qui a pris l’initiative d’installer ces grosses affiches à cet endroit, mais selon Carl Dufour, la situation doit être corrigée le plus rapidement possible afin d’éviter les accidents puisque, visiblement, les affiches prennent une portion de la piste cyclable et il peut être dangereux de l’emprunter. « Il faut tasser ça, tout simplement, avant que quelqu’un ne percute les poteaux, a-t-il indiqué. Ça n’a pas sa raison d’être. »