La famille de Jean Laflamme a pu lui offrir un dernier hommage, samedi après-midi.

Derniers hommages à Jean Laflamme

D’anciennes personnalités politiques ont pu dire un dernier au revoir à Jean Laflamme « le sénateur », qui s’est éteint à l’âge de 87 ans.

Les funérailles de l’ancien organisateur conservateur bien connu ont eu lieu, samedi après-midi, à la Cathédrale de Chicoutimi. De nombreux amis et anciens collègues ont pris la parole afin de pouvoir faire une rétrospective de sa vie, qui a été très remplie, si on se fit aux témoignages entendus.  

« Avec son départ, ce n’est pas seulement un chapitre de l’histoire de Chicoutimi qui s’éteint, c’est plutôt un livre complet », a affirmé Carol Néron, qui considérait M. Laflamme comme un ami fidèle, mais également comme un modèle.

Carol Néron considérait Jean Laflamme comme un ami fidèle, mais également comme un modèle.

Les anciens députés fédéraux conservateurs Jean-Pierre Blackburn et André Harvey étaient également présents pour saluer leur ami une dernière fois.

M. Harvey, qui a terminé sa carrière du côté des libéraux, souligne que son ami était de tous les combats. « Même si Jean était un progressiste-conservateur depuis toujours, il m’a tout de même appuyé pour obtenir la route du Parc. Je crois que l’avenir nous a prouvé qu’il a fait le bon choix. Je lui dois beaucoup, affirme-t-il. Même les adversaires politiques l’appréciaient beaucoup, car il respectait tout le monde. C’était une belle qualité à avoir dans le domaine que nous étions. »

André Harvey, ancien député conservateur et libéral, était présent aux funérailles de Jean Laflamme.

Jean Laflamme, qui était beaucoup impliqué, autant dans le domaine des affaires que de la politique, a également pu recevoir un dernier hommage de la part des membres de sa famille.
Hélène, l’une de ses filles, a raconté les beaux souvenirs qu’elle gardera de son père. « La flamme brûlera toujours dans nos cœurs », a-t-elle dit, avec émotion.

Jean Laflamme est décédé à l’âge de 87 ans après une grande carrière.