Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Déplacement de la Maison Samuel-Bédard à Péribonka: opération réussie [PHOTOS]

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le déplacement de la Maison Samuel-Bédard qui avait lieu cette nuit (jeudi) sur la route 169 dans le secteur de Péribonka s’est effectué avec succès.

Le déplacement de la Maison Samuel-Bédard, qui avait lieu dans la nuit de jeudi à vendredi sur la route 169, dans le secteur de Péribonka, s’est effectué avec succès.

Mis à part quelques ralentissements et perturbations de la circulation sur la 169, le convoi escorté par la Sûreté du Québec s’est rendu à bon port dans le délai prévu, de 3h à 6h la nuit dernière.

La neige qui tombait par moment n’a pas nui non plus au bon déroulement des opérations. Le trajet parcouru s’étendait sur un peu plus de 5 km.

Quelques curieux s’étaient même levés de bonne heure afin de voir l’importante logistique déployée par l’entreprise Terrassement et Levage de Bâtiment TMT de Saint-Bruno.

Pour Guylaine Perron, directrice générale du Musée Louis-Hémon, le stress tombait au fur et à mesure que le déménagement s’effectuait.

« Ça va bien. C’est beaucoup d’émotions et ç’a super bien été. On était bien encadré avec l’équipe de TMT, qui a fait un travail exceptionnel et qui a fait preuve d’une grande patience. […] Ils ont eu une grande sensibilité par rapport au fait que l’immeuble est classé [patrimonial]. C’était super important pour nous.»

Satisfaite, elle ajoute que « leur équipe a décollé à l’heure pile, à 3h comme prévu. La neige qui tombait n’a pas dérangé, c’était carrément féérique.»

Les bâtiments composant la Maison Samuel-Bédard, soit la maison principale et le hangar, ont ainsi pu être transportés sur le site du futur complexe multifonctionnel Espace Péribonka, situé en plein coeur du village.

« Il reste la réinstallation des bâtiments, car il faut les mettre sur les fondations et il faut les rassembler ensemble. Donc il reste possiblement deux à trois jours de travail. »


Richard Hébert content

Présent durant les manoeuvres, le président du Musée Louis-Hémon, Richard Hébert, se réjouissait de voir le dénouement de ce déménagement, qui représente selon lui une étape de plus de franchie dans tout le processus du réaménagement du Musée.

« C’est l’aboutissement d’un long travail soutenu de plusieurs personnes qui ont mis les efforts pour que l’on arrive à ce résultat. »

Il ne s’en cache pas, il espère que les retombées touristiques seront positives. « On espère que les gens vont davantage venir visiter les installations. C’est un peu le but de l’opération, le musée est de moins en moins fréquenté, donc par le fait même la Maison Samuel-Bédard était en danger de conservation. […] Je suis très heureux. Malgré que des gens avaient des doutes, on a encore une fois réussi. En revanche, le travail n’est pas encore terminé d’ici l’ouverture du musée, mais on est confiant et on travaille avec la population. » 

Selon le principal intéressé, le Musée Louis-Hémon devrait rouvrir dans l’église Saint-Édouard d’ici 2022.

Richard Hébert, président du Musée Louis-Hémon.
Guylaine Perron, directrice générale du Musée Louis-Hémon de Péribonka.