La voiture de la victime a terminé sa course au haut d'une côte. L'état de la voiture ne laisse planer aucun doute quant à la violence de l'accident.

Dépassement mortel

Jean-Philippe Gagnon, 27 ans, de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, a perdu la vie hier matin après que son véhicule ait capoté. Le conducteur, qui a été éjecté de sa voiture, n'a eu aucune chance.
L'accident est survenu un peu avant 8h30 samedi matin. L'individu circulait sur le rang Saint-André, en direction de Métabetchouan. Il était seul à bord de son véhicule, une voiture de marque Subaru de couleur noire.
À l'approche d'une côte, il aurait tenté d'effectuer un dépassement interdit. Au moment de regagner sa voie, l'individu aurait perdu la maîtrise de son véhicule. «Il a tenté de revenir dans sa voie, mais il a perdu le contrôle. Il a fait quelques tonneaux puis a été éjecté du véhicule», confirme le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec.
La résidence la plus près, située au 56 rang Saint-André, se trouvait à plusieurs pieds des lieux où la voiture a terminé sa course, en haut d'une côte.
L'état du véhicule ne laisse planer aucun doute quant à la violence de l'accident. L'homme a été transporté au centre hospitalier où son décès a été confirmé.
Une partie du rang a été complètement fermée à la circulation.
Une enquête est en cours afin d'établir les circonstances de l'accident.
«Nous avons des témoins à rencontrer dans cette affaire. Mais il n'y a pas eu de collision entre le véhicule de la victime et l'autre véhicule qu'il a dépassé.»
Au moment de mettre sous presse, les agents ne pouvaient affirmer si l'alcool et la vitesse ont joué un rôle dans l'accident.