Départ soudain d’un vice-recteur

Nommé il y a à peine cinq mois, le vice-recteur à l’enseignement, à la recherche et à la création, Stéphane Lévesque, démissionne. Celui qui a été déniché à l’Université d’Ottawa quitte subitement ses fonctions.

Le conseil d’administration de l’UQAC avait sélectionné ce doctorant en éducation, à l’issue d’un rigoureux processus de sélection. Un contrat de cinq ans lie Stéphane Lévesque à l’université régionale.

La rectrice, Nicole Bouchard, a confirmé l’information mardi, dans un communiqué envoyé à la communauté universitaire. «Prenez note que Stéphane Lévesque, vice-recteur à l’enseignement, à la recherche et à la création, a choisi de quitter son poste à l’UQAC à compter du 31 janvier 2018. C’est pour des motifs personnels que M. Lévesque a pris la décision de retourner à Ottawa», précise la rectrice.

Aucune autre information sur les raisons de son départ n’a été indiquée. Mais les deux parties semblent vouloir montrer des liens harmonieux.

«M. Lévesque est une personne de qualité et nous sommes privilégiés d’avoir pu compter sur ses connaissances en enseignement et en recherche au cours des derniers mois. Je lui souhaite tout le succès voulu dans l’accomplissement de ses nouveaux projets», peut-on lire dans le communiqué.

Est-ce que la région et l’université ne convenaient pas à ses attentes ? Est-ce qu’un poste plus intéressant l’attend à Ottawa ? Impossible de le savoir, mais selon ses dires, il est satisfait de son passage à l’UQAC.

«Je suis satisfait et heureux d’avoir été partie prenante de vos projets. Je vous remercie de l’accueil que vous m’avez réservé et de l’appui que j’ai reçu. Mon expérience dans votre institution m’a appris beaucoup en plus d’avoir pu constater la qualité des activités de recherche et d’enseignement qui s’y trouvent, ainsi que le rôle essentiel des universités en région, comme ici au Saguenay-Lac-Saint-Jean», exprime M. Lévesque, dans ce même communiqué.

En attendant son remplaçant, les doyens Yves Chiricota, Manon Doucet et Érick Chamberland prennent la relève pour les dossiers concernant la recherche, les programmes et la gestion départementale. Mais la rectrice assumera l’intérim de ce vice-rectorat.

Les administrateurs se réunissent le 13 février prochain. Le remplacement de M. Lévesque devrait alors être abordé.