Déneigement à Saguenay: 1000 plaintes de moins que l’an dernier

Malgré l’hiver en dents de scie que l’on connaît avec des périodes de froid, de verglas et de redoux, le nombre de plaintes déposées à la Ville de Saguenay, en lien avec le déneigement des rues et des trottoirs, est en baisse de 1000 pour s’établir à 700 plaintes, comparativement à la même période l’an dernier.

Ce décompte de mi-saison a été livré par le président de la Commission des travaux publics, immeubles et génie, Michel Tremblay, accompagné de Steeve Séguin, directeur adjoint au département des travaux publics.

Selon les données météorologiques fournies par le conseiller, 212 centimètres de neige sont tombés sur la ville avec cinq épisodes de verglas, comparativement à 204 cm l’an dernier sans aucun verglas enregistré.

M. Tremblay affirme que le déneigement des rues et des trottoirs de la ville a été grandement amélioré cette année à la suite de nouvelles mesures adoptées par la Ville.

La première mesure a été l’acquisition de nouvelles pièces de machineries utilisées en réserve de celles en opération. Une enveloppe de 1,2 million $ a été ajoutée pour l’acquisition de machinerie de réserve. Des niveleuses, des chargeurs sur roues et trois chenillettes supplémentaires sont ainsi en attente. « Les années passées, lorsque l’on faisait face à des bris de machinerie, on se retrouvait dans la misère puisqu’il manquait au moins cinq machines. »

M. Tremblay affirme que les services assurent un suivi rigoureux de l’état de la machinerie afin d’établir son coût de fonctionnement au kilomètre ou à l’heure et le nombre de litres consommés en fonction de l’âge de chaque pièce. Certaines machines plus âgées sont utilisées à des fins spécifiques tandis que d’autres, plus récentes, servent au déneigement primaire.

Lorsqu’un événement météorologique est annoncé, le service des travaux publics effectue une étroite surveillance 72 heures à l’avance en consultant quatre sites, dont deux sont spécialisés. « Lorsqu’il tombe entre deux et deux centimètres et demi de neige à l’heure, le déneigement est concentré sur les artères majeures. »

Outre la flotte de machinerie qui s’améliore, M. Tremblay ajoute que les cols bleus bénéficient de meilleures connaissances avec la mise sur pied d’un centre de formation logé à l’ancien hôtel de ville de Shipshaw. De la formation théorique portant sur l’opération de différentes machineries comme des niveleuses et des camions de déneigement est donnée en prévision de la saison hivernale tandis que l’été, la formation touche le balayage et le nettoyage de rue, notamment. Une douzaine de nouveaux opérateurs ont ainsi été formés cet hiver et sept autres le seront au printemps.

Saguenay compte 230 employés cols bleus syndiqués et 50 cadres auxquels s’ajoutent 75 étudiants pendant l’été.

Le déneigement des 1200 kilomètres de rues de Saguenay est confié dans une proportion de 48 % à des entrepreneurs à forfait, principalement dans les secteurs périphériques, le reste étant effectué en régie interne.