Monique Gagnon

Démission de la mairesse de Saint-Ambroise: le manque de respect en cause

L’état de santé « préoccupant » de son conjoint, ainsi que le « manque de respect autour de la table du conseil », expliquent la démission de la mairesse de Saint-Ambroise, Monique Gagnon.

Le Quotidien annonçait mardi matin que Mme Gagnon ainsi que la conseillère Nancy Larouche avaient remis leur démission lundi soir, une information confirmée par la directrice générale de la municipalité Carole Perron, sans en connaître les motifs précis.

Le départ de Mme Gagnon, élue mairesse en novembre 2017, survient alors que cette dernière avait menacé une première fois de quitter ses fonctions en mai 2018 après avoir obtenu un congé de maladie.

Des tensions entre trois conseillers municipaux et le directeur général de l’époque, Michel Perreault, avaient été évoquées. M. Perreault avait déposé une plainte de harcèlement devant la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) contre son employeur.

« Je me suis présentée comme mairesse pour faire avancer les choses et mon slogan était ‘‘harmonie et bonne entente’’. Dans les conditions actuelles, je crois que c’est impossible. J’ai donc décidé de me consacrer à ma famille et à mes vrais amis », a écrit la mairesse dans un communiqué de presse.

« Merci à tous ceux et celles qui ont voté pour moi et qui m’ont fait confiance. Je souhaite à la municipalité de trouver un nouveau maire, un nouveau conseiller ou conseillère, un nouveau directeur général, ainsi qu’un agent de développement dans les plus brefs délais. Ma démission est effective à partir du 31 mars 2019, le temps de régler quelques dossiers et je prendrai quelque jours de vacances », a-t-elle conclu, avant d’ajouter qu’elle ne ferait pas d’autres commentaires