Bibliothèque d'Arvida

Déjà des travaux à la bibliothèque d'Arvida

À peine quelques semaines après son inauguration, la Bibliothèque d’Arvida, rénovée au coût de 5 millions $, doit se soumettre à d’autres travaux. Saguenay est forcée d’injecter autour de 100 000 $ pour l’installation d’un drain français.

Interrogé au sujet d’un appel d’offres publié dans l’édition de vendredi du Quotidien, le conseiller municipal du secteur, Carl Dufour, a expliqué qu’une infiltration d’eau a été observée au sous-sol du bâtiment vers la fin de l’hiver. Les travaux de restauration de la bibliothèque étaient alors pratiquement exécutés.

« Il n’y avait aucun historique en lien avec des dégâts d’eau dans le bâtiment. C’est arrivé à la toute fin et ç’a été une surprise pour tout le monde. Étant donné que le sous-sol est beaucoup utilisé pour l’entreposage de documents et d’équipement, on ne pouvait pas prendre le risque que ça se reproduise », a insisté l’échevin, qui trouve l’émergence de ce problème de drain agricole bien malheureux.

Place du conte

Un drain neuf sera donc installé en juin. La Ville déploiera deux chantiers en un, puisqu’un nouvel aménagement, Place du Conte, sera créé tout juste à côté de la bibliothèque, entre l’immeuble et la bâtisse voisine. C’est à cet endroit que trônera l’œuvre commandée par Saguenay dans le cadre du programme d’intégration d’une œuvre d’art public aux nouveaux bâtiments, administré par le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ). Une enveloppe équivalant à un pour cent de la valeur totale des travaux de construction d’un nouvel édifice doit être consacrée, par les municipalités, à la réalisation d’une œuvre. Carl Dufour est tenu à la confidentialité en ce qui a trait à l’identité de l’artiste qui a décroché le contrat. 

« Place du Conte sera un espace vert réservé aux familles et au milieu scolaire. Ce sera un endroit où il y aura des bancs et de l’aménagement qui permettront de tenir des activités de lecture et d’animation », a résumé le conseiller.

Carl Dufour

LA COMMUNAUTÉ POLONAISE MISE À L'HONNEUR JEUDI

L’apport de la communauté polonaise à la création d’Arvida sera mis à l’honneur, jeudi, lors d’une activité qui aura lieu à la bibliothèque à 19 h.

L’activité intitulée La petite Pologne d’Arvida est organisée par le Service de médiation culturelle de Saguenay. 

« Les Polonais et les Polonaises ont pris part activement à la construction d’Arvida et des centrales hydroélectriques de Saguenay dès les années 1930. Un très beau patrimoine de livres polonais reste à la bibliothèque d’Arvida comme témoignage de leur passage dans la région », peut-on lire dans l’invitation lancée par la Ville.

La population est invitée à venir s’imprégner de l’histoire des Polonais qui se sont installés dans la région et à entendre des extraits de livres en polonais contenus dans la collection de la Bibliothèque d’Arvida. Ces fragments seront livrés par des membres de la communauté.

Cylvie Claveau, professeure au département des sciences humaines de l’UQAC et spécialiste en histoire de l’Europe contemporaine, présentera un exposé sur les circonstances historiques de l’arrivée des travailleurs polonais au Québec. Le professeur retraité Robert Dole prononcera aussi une conférence et abordera le quotidien de la communauté polonaise d’Arvida. Les intéressés doivent s’inscrire au www.loisirs.saguenay.ca ou au comptoir de l’une ou l’autre des bibliothèques de Saguenay.