Le chef cuisinier Simon Côté participe au Défi des chefs de Leucan pour une deuxième année.

Déjà 8000 $ pour le chef du Draveur de Roberval

L’un des deux gagnants du Défi des chefs Leucan de l’an dernier, le Robervalois Simon Côté, est de retour en force cette année. Non seulement il vise une fois de plus la victoire, mais il souhaite doubler la somme de 5000 $ amassée en 2017.

L’un des deux gagnants du Défi des chefs Leucan de l’an dernier, le Robervalois Simon Côté, est de retour en force cette année. Non seulement il vise une fois de plus la victoire, mais il souhaite doubler la somme de 5000 $ amassée en 2017. 

Pour ce faire, il a mis les bouchées doubles en vendant des petites coccinelles en papier pour les dons en argent et en concoctant une entrée de canard spéciale dont les profits seront remis à Leucan. 

Simon Côté peut compter sur l’aide de son équipe du restaurant le Draveur pour mettre l’épaule à la roue. Déjà, le chef cuisinier a amassé 8000 $. 

«C’est délicat parce qu’on ne veut pas déranger les clients avec ça, mais ils ont été très généreux. Les propriétaires ont embarqué avec nous. C’est important de faire ça pour une bonne cause», explique Simon Côté. 

Déjeuner pour la cause dimanche

Dimanche, il invite la population à son brunch-bénéfice à thématique de la Lousiane. 

Des musiciens seront sur place pour jouer des airs de jazz. Chaque billet se vend au coût de 40 $. La salle à manger peut accueillir jusqu’à 150 personnes.

«On s’attend à beaucoup de monde. On va vendre des billets à la porte. On espère avoir au moins 75 personnes», souhaite le chef cuisinier. L’argent des billets vendus s’ajoutera aux 8000 $ déjà amassés. 

Un défi de taille

En marge de ces récoltes, Simon Côté prendra part au Défi des chefs le 23 février à l’hôtel Le Montagnais de Saguenay. Tous les profits serviront à aider les enfants atteints du cancer. Pour l’occasion, il sera en équipe avec Vincent Otis de la Grange aux hiboux. Au total, huit chefs seront de la compétition.