Défi L'Anse-flamme: les pompiers de Saguenay l'emportent

L'équipe des pompiers de Saguenay ont remporté la deuxième édition du défi L'Anse-flamme, une compétition amicale de pompiers qui s'est déroulée au Mont-Édouard, à L'Anse-Saint-Jean. Quelque 200 personnes se sont déplacées samedi pour voir les pompiers en action.
Au total, cinq équipes ont pris part au défi qui proposait différents parcours de courses à obstacles pendant lesquelles les pompiers mettaient leur savoir-faire à l'oeuvre. Ils devaient notamment utiliser des pinces de désincarcération, transporter des boyaux d'arrosage et simuler une intervention en espace clos, ou encore sur un toit à l'aide d'un échafaudage.
Créer un esprit d'équipe
«Le but ultime du défi, c'est de créer un esprit d'équipe, une chimie, ça aide sur le terrain. Par exemple, à Saguenay, le responsable me disait qu'il avait vu une différence l'an dernier, entre avant et après la compétition», a expliqué le coordonnateur du défi, Maxime D'Amour, pompier volontaire à L'Anse-Saint-Jean.
Plusieurs des pompiers qui ont participé au défi sont comme lui des pompiers volontaires, qui ne se voient donc pas souvent, et qui n'ont pas l'occasion de tisser des liens à l'extérieur du travail. Les pompiers profitent aussi du défi pour échanger sur leurs expériences et les différentes techniques de travail qu'ils emploient.
Les pompiers de Saguenay ont remporté la compétition amicale, suivis de l'équipe de Dolbeau-Mistassini et de Charette, une municipalité du secteur de Shawinigan. Les deux autres équipes qui ont pris part à l'événement étaient composées de pompiers du Bas-Saguenay, soit de Saint-Félix-d'Otis, de Rivière-Éternité et de L'Anse-Saint-Jean.
Régie intermunicipale
Les profits de l'événement seront versés à la Régie intermunicipale de sécurité incendie du fjord, dont la fondation avait été annoncée cet automne, et qui rassemble les pompiers de Ferland-et-Boilleau, de Saint-Félix-d'Otis, de Rivière-Éternité, de L'Anse-Saint-Jean et de Petit-Saguenay. Les fonds permettront d'acquérir de nouveaux équipements.
Le défi est organisé par l'Association L'Anse-flamme, un organisme à but non lucratif, qui compte assurer la tenue de l'événement sur une période de cinq à dix ans. L'événement est ouvert à tous les pompiers du Québec.