À la Marina de La Baie, à l’anse à Benjamin, le public était invité à une journée portes ouvertes afin de visiter les embarcations. Certains ont même vu naviguer sur la baie des Ha! Ha!, dans le cadre de la Fête du nautisme.

Découvertes nautiques en fin de semaine

La Fête du nautisme a été l’occasion en fin de semaine pour plusieurs de s’initier à différents sports nautiques et de profiter des cours d’eau et des lacs de la région.

Dans le cadre de l’événement provincial, six organisations ont tenu des activités pendant la fin de semaine, à Sainte-Rose-du-Nord, à Saint-Félix-d’Otis, à La Baie, à Roberval, à Desbiens et à Saint-Félicien.

Dimanche, une journée portes ouvertes était organisée à la Marina de La Baie, à l’anse à Benjamin, où une cinquantaine d’embarcations sont amarrées. Le public pouvait visiter certains voiliers des propriétaires présents, de 10 h à 16 h. Certaines personnes ont même pu naviguer sur la baie des Ha ! Ha !

Lors du passage du Quotidien, en début d’après-midi, l’endroit était bien tranquille, les visiteurs ayant été plus présents en matinée, selon les informations recueillies sur place.

Olivier Simard, employé de la marina, estime que les activités nautiques gagnent à être connues de la jeune génération. Il a lui-même pris goût à la voile avec ses grands-parents, lui qui a fait plusieurs sorties familiales avec eux depuis son enfance.

« Il faut vraiment inciter les jeunes, car de plus en plus, les gens sont vieillissants et ce sont surtout des gens plus âgés qui sont propriétaires de bateau », a souligné le jeune homme.

Olivier Simard, employé de la Marina de La Baie, estime que les activités nautiques gagnent à être connues de la jeune génération.

Faire de la voile est un moyen pour lui de décrocher. « Quand je fais de la voile, je ne traîne pas mon cellulaire, a-t-il ajouté. Il y a tout le temps de quoi à faire, il faut tout le temps jouer avec les voiles. C’est super tripant, c’est une activité de détente comme une autre. »

Prévention et sécurité
Deux représentants de la Garde côtière canadienne auxiliaire se trouvaient également sur les lieux, afin de faire des vérifications de courtoisie et de livrer différents conseils de sécurité aux plaisanciers.

André Fortin, conseiller en prévention, et André Couturier, directeur prévention Québec, tous deux bénévoles de la Garde côtière canadienne auxiliaire, ont passé la journée de dimanche à la Marina de La Baie afin de sensibiliser les plaisanciers aux règles de sécurité.

Les deux bénévoles, André Couturier, directeur prévention Québec, et André Fortin, conseiller en prévention, constatent que les amateurs de sports nautiques se montrent ouverts à recevoir différents conseils de prévention permettant d’assurer la sécurité des embarcations et de leurs passagers.

Ils remarquent cependant de nombreux plaisanciers ne revêtent pas encore leur veste de flottaison lorsqu’ils se trouvent à bord d’une embarcation et que le travail de prévention en ce sens ne doit pas se relâcher.