Un petit périmètre de sécurité a été érigé sur la rue Sainte-Anne, à Chicoutimi, par les policiers de la SPS à la suite de la découverte de ce qui pourrait être un cylindre relié à des fils électriques. Les artificiers de la SQ étaient attendus en fin de soirée lundi.

Découverte d'un cylindre suspect

L'ancien presbytère de l'église du Christ-Roy et les membres d'un club de karaté du quartier Sainte-Anne à Chicoutimi ont été évacués, hier soir, à la suite de la découverte d'un cylindre ressemblant à un bâton de dynamite.
Le propriétaire de l'immeuble aurait découvert un cylindre à l'intérieur duquel se trouvaient des fils électriques. En début de soirée, l'homme a communiqué avec les policiers de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) afin de les aviser de sa découverte.
Rapidement, des effectifs ont été déployés sur les lieux et un périmètre de sécurité a été établi sur la rue Sainte-Anne, entre les rues Price et Blanchette.
Une photographie de l'engin a été prise et envoyée aux artificiers de la Sûreté du Québec. Même si, à première vue, il ne semble pas s'agir d'explosifs, les artificiers de la SQ ont pris la décision de se rendre à Saguenay pour en avoir le coeur net. Ceux-ci étaient attendus vers 23 h à Chicoutimi.
« Nous n'avons pris effectivement aucune chance. C'est le propriétaire de l'immeuble, qui effectuait des travaux, qui a fait la découverte. Il a communiqué avec nos services immédiatement. Il a pris une photo de l'objet et elle a été envoyée à la SQ », mentionne le lieutenant André Gagné, de la SPS. « Nous avons limité le secteur à évacuer à quatre logements et à l'école de karaté. Il y a un restaurant dans le secteur, mais comme celui-ci fermait à 20 h, ça ne créait pas trop de problèmes », reprend le lieutenant de la police.
L'endroit où a été découvert l'objet abritait l'ancien presbytère de l'église Christ-Roy et est sur le point d'être transformé.