Cette photo d’archives, prise il a plusieurs années, rassemble les évêques Mgr André Rivest (à gauche) et Mgr Jean-Guy Couture (au centre), accompagnés de Mgr Roch Pedneault, qui est décédé samedi

Décès de Mgr Roch Pedneault

Mgr Roch Pedneault, évêque auxiliaire de Mgr Marius Paré de 1974 à 1979, au Diocès de Chicoutimi, est décédé samedi à l’âge de 90 ans.

Mgr Paré, qui a été évêque du diocèse de 1961 à 1969, avait demandé à l’époque à être épaulé par un évêque auxiliaire en raison de l’ampleur de la tâche au sein du diocèse, peut-on lire dans un Cahier souvenir d’une trentaine de pages publié en juin 1974, le mois suivant la nomination de Mgr Pedneault, disponible en version numérique sur le site de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Les funérailles de Mgr Pedneault, qui est décédé à l’hôpital de Chicoutimi, auront lieu à la cathédrale de Chicoutimi le vendredi 23 mars, à 10h30, où il sera exposé en chapelle ardente à compter de 8h30. La veille, jeudi, il sera exposé à l’Alliance funéraire, située sur le boulevard Saguenay, à partir de 14h.

Mgr Pedneault a été le premier évêque originaire de la région à accéder à l’épiscopat, a souligné le Diocèse de Chicoutimi, dans une notice biographique transmise au Quotidien, dimanche.

Il avait été ordonné évêque titulaire d’Aggersel. L’évêque titulaire ayant le rôle de soutenir l’évêque résidentiel en poste, l’Église avait accordé à Mgr Pedneault le titre d’un ancien diocèse florissant, devenu pays de mission et qui faisant partie de l’ancien empire de Byzance, explique-t-on dans le Cahier souvenir. «L’évêque titulaire de ce lointain diocèse ne peut pas y exercer de fonctions, mais il est invité à y célébrer parfois l’Eucharistie pour les gens qui habite ce coin de terre», y est-il précisé.

Né le 10 avril 1927 dans la paroisse Saint-Joseph d’Alma, Mgr Roch Pedneault a été ordonné prêtre en 1953 avant d’être nommé peu après au Petit Séminaire de Chicoutimi où il a exercé plusieurs fonctions, dont celles de responsable de la vie étudiante, de professeur de chimie et de recteur, notamment, avant son ordination épiscopale.

Comme évêque auxiliaire, Mgr Pedneault a assumé plusieurs responsabilités qui l’ont amené à être bien connu de la population régionale. Il a notamment été vicaire général ainsi que vicaire épiscopal du Saguenay, tout en oeuvrant au sein de différents conseils diocésains et comités de l’Assemblée des évêques du Québec.

Après le départ de Mgr Paré, Mgr Roch Pedneault a occupé le rôle d’administrateur du diocèse de Chicoutimi. En 2002, alors âgé de 75 ans, il a remis sa démission au pape Jean-Paul II.

Depuis 2011, il demeurait dans la résidence Mgr-Paré, une résidence pour les prêtres tenue par les soeurs Antoniennes de Marie, à Chicoutimi. On peut ainsi dire que l’ancien bras droit aura été fidèle à son évêque jusqu’au bout.