Marie-Luce Martin, ancienne mairesse de Saint-Honoré, est décédée dimanche matin. 
Marie-Luce Martin, ancienne mairesse de Saint-Honoré, est décédée dimanche matin. 

Décès de Marie-Luce Martin: « Elle m’a transmis sa passion », dit le maire de Saint-Honoré

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Marie-Luce Martin, ancienne mairesse de la Ville de Saint-Honoré, est décédée dimanche matin. Celle qui a travaillé dans le domaine de la politique pendant 38 ans aura été une figure importante pour Saint-Honoré et ses citoyens selon le maire actuel de la ville, Bruno Tremblay. Sa façon d’accomplir chacun de ses mandats et de faire grandir la ville l'a d'ailleurs motivé à devenir maire à son tour en 2013.

« Marie-Luce avait Saint-Honoré de tatouée sur le cœur. Elle était une femme engagée dans sa communauté, puis travaillait toujours pour mener à terme chacun de ses dossiers », a mentionné Bruno Tremblay, pour qui Mme Martin aura été une figure marquante.

Interrogé par Le Quotidien face aux différents mandats qu’a accomplis sa prédécesseure au fil de sa carrière, M. Tremblay a répondu que Marie-Luce Martin comprenait bien les variables nécessaires à l’avancement d’une ville. Selon lui, que ce soit par le biais des travaux publics, des investissements locaux ou de la mise en place de certains services publics pertinents, l’ancienne mairesse a toujours travaillé de pair avec les citoyens.

Transmettre la passion de la politique

Étant issu du milieu des affaires, Bruno Tremblay n’était pas familier avec la politique municipale. Mme Martin est celle qui lui a transmis sa passion pour le domaine lorsqu’elle l’a approché en 2013 alors qu’elle s’apprêtait à prendre sa retraite.

« Elle voyait la possibilité en moi de devenir un maire. Nous avons évidemment tous nos façons différentes d’effectuer nos tâches en politique, mais tout comme elle, je travaille beaucoup pour les citoyens et pour que Saint-Honoré se développe. Elle croyait en ses dossiers et a réussi à en mener à terme plusieurs et je souhaite en faire de même », a-t-il expliqué à l’occasion d’une entrevue téléphonique.