Début d'incendie dans un foyer

Plus de peur que de mal pour les résidants du Foyer Georges-Hébert, à Jonquière, lundi soir, lorsqu'un début d'incendie a forcé le déplacement de plusieurs bénéficiaires dans un secteur plus sécuritaire.
Il était 21h35 lorsque les pompiers du Service des incendies de Saguenay ont été appelés à se déplacer au foyer de personnes âgées de la rue Faraday, dans le secteur Arvida. Un début d'incendie avait été remarqué dans la poubelle d'une salle de bain du deuxième étage.
« Dès le début de l'incendie et dès le moment où la fumée a commencé à se répandre, les bénéficiaires ont été déplacés dans un endroit sécuritaire, derrière un mur coupe-feu », explique le chef aux opérations du service incendie, Éric Lemay.
« L'incendie a été rapidement maîtrisé. Personne ne s'est retrouvé à l'extérieur », a-t-il ajouté.
Sensibilisés
Le chef aux opérations était bien heureux de voir que les bénéficiaires du centre s'étaient rapidement retrouvés loin de la fumée et de l'incendie.
« Depuis les événements de L'Isle-Verte, les gens ne s'obstinent plus. S'ils doivent sortir, ils le font. Ici à Georges-Hébert, les gens sont demeurés à l'intérieur et tout s'est bien déroulé. La semaine dernière, nous sommes intervenus sur un autre début d'incendie et tous les bénéficiaires étaient à l'extérieur à notre arrivée », a constaté M. Lemay.
Lundi soir, les sapeurs de trois casernes et le camion-échelle ont été appelés sur les lieux.
« Pour une alarme dans ce genre de bâtiment, c'est le protocole à suivre. J'aime mieux avoir le camion-échelle sur place et qu'il ne serve pas que de devoir le faire venir sur place avec du retard. Il faut prévoir le plus possible pour éviter les drames », conclut le chef aux opérations.