François Boily importe ses produits de l'Italie pour son gelato, le meilleur en ville.

De purs délices faits maison

Avec ses variétés de gelato, son yogourt glacé maison ainsi que ses délicieux cornets et bols gaufrés, François Boily mise sur le «home made».
La Vache copine de la marina de Roberval n'est pas un bar laitier comme les autres.
On y retrouve évidemment les traditionnels produits, comme la crème molle, la crème dure et la slush, mais il s'agit de l'un des rares endroits où l'on fabrique sur place la populaire glace italienne, ce qui fait l'envie de plusieurs.
C'est dans un tout petit local attenant à son commerce que François et son fils produisent quelque 25 variétés de gelato. Ils importent leurs ingrédients de l'Italie, mais se procurent également du lait et de la crème de la région.
«L'élaboration de la recette de notre gelato a nécessité environ deux ans de recherche. Il a fallu trouver les bons ingrédients et les façons de faire pour en arriver à un tel résultat. D'ailleurs, plusieurs Européens qui viennent ici nous disent que notre produit est comparable ou même meilleur que celui qu'ils ont en Italie», mentionne M. Boily qui, de son propre cru, a conçu des recettes uniques, comme le gelato à l'érable.
Pour aller encore plus loin, ce dernier se démarque aussi avec aussi son yogourt glacé fabriqué à la main. «On doit être à peu près les seuls à faire nous-mêmes nos propres yogourts glacés, tout comme nos bols et cornets gaufrés. Le goût est différent.»
La beauté de la chose réside aussi dans le fait que M. Boily implique tous les membres de sa famille dans son entreprise. Outre son fils, son épouse et leurs deux filles sont aussi mises à contribution.
De plus en plus, le personnel remarque que des gens de partout dans la région se déplacent à la marina de Roberval spécialement pour manger un bon produit fait maison.