Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay
Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay

De nouvelles ressources pour accompagner les entreprises de Saguenay

Myriam Gauthier
Myriam Gauthier
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Promotion Saguenay souhaite déployer de nouvelles ressources afin d’accompagner dans leur transition numérique les entreprises touchées par la crise de la COVID-19, en complément au fonds d’urgence lancé à la fin du mois de mars.

Face à la crise sanitaire, qui s’annonce plus longue que ce qui était anticipé, la société de développement économique étudie actuellement différents scénarios pour déployer rapidement une aide technique auprès des entreprises.

« Notre priorité, c’était d’établir un pont financier, on l’a fait. Maintenant, on regarde de quelle façon on va accompagner les entreprises, et clairement le numérique en fait partie. Le momentum est là pour que les entreprises aillent plus loin », a souligné Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay, en entrevue avec Le Progrès.

L’organisation travaille à répondre aux demandes d’entreprises qui cherchent actuellement de l’aide pour numériser leurs activités plus rapidement. Sans vouloir s’avancer sur les options envisagées, le directeur général précise que Promotion Saguenay tente de trouver une façon simple d’intervenir.

Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay

« On est dans une situation où il faut être plus que flexible et rapide, il faut être extrêmement flexible et extrêmement rapide, parce qu’on voit que la situation pourrait perdurer et on veut que l’entreprise soit aidée maintenant, pas à la fin de l’été », a-t-il indiqué.

Si la survie à court terme des petites et moyennes entreprises est un enjeu, la survie à long terme représentera également un défi de taille lors de la reprise, alors que certains entrepreneurs pourraient être contraints, face aux pertes connues, de piger dans leur fonds de roulement pour assurer la poursuite de leurs activités, ajoute-t-il. Une situation qui fragilise les entreprises qui doivent, dans plusieurs cas, déployer actuellement leur présence numérique et s’initier au commerce en ligne dans un contexte de crise.

Une préparation variable

À ce chapitre, le directeur général de Promotion Saguenay constate que la préparation des entreprises au commerce en ligne varie grandement d’une entreprise à une autre. Certaines avaient entamé leur virage numérique il y a plusieurs années, tandis que d’autres doivent présentement mettre les bouchées doubles pour y arriver.

« Ça fait plusieurs années qu’on en parlait aux entreprises de le faire, il y en a qui avaient bien compris le message, mais pour plusieurs, ça semblait abstrait encore. Mais là, je pense que le choc actuel fait qu’elles veulent rattraper le temps perdu plus rapidement. »

La présence de plusieurs réseaux, sites et plates-formes personnalisables facilite cette transition rapide, alors que la construction d’un site transactionnel et le déploiement d’un réseau de distribution requièrent d’importantes ressources en argent, temps et énergie.