Le Service de police de Saguenay (SPS) adopte le noir et blanc pour ses véhicules d’urgence afin d’améliorer la sécurité des agents.

De nouvelles couleurs pour la police de Saguenay

Le Service de police de Saguenay (SPS) adopte le noir et blanc pour ses véhicules d’urgence afin d’améliorer la sécurité des agents. Cette initiative marque le début d’une opération qui permettra à la ville de revisiter son image de marque.

La direction du corps policier, en présence du conseiller Kevin Armstrong et de la mairesse Josée Néron, a dévoilé les nouvelles couleurs des véhicules d’urgence. Cette décision a été prise pour améliorer la sécurité puisque des études ont démontré que des couleurs vives permettaient aux autres automobilistes de mieux voir les véhicules d’urgence.

La mairesse de Saguenay Josée Néron et le directeur du Service de police Denis Boucher ont présenté les nouvelles couleurs des véhicules d’urgence qui permettront d’améliorer la sécurité des agents puisque les voitures seront plus faciles à identifier. Ils étaient en compagnie de la présidente de l’arrondissement Julie Dufour, des conseillers Kevin Amstrong et Michel Thiffault ainsi que du capitaine Steeve Gilbert.

Selon le directeur du service, il s’agit d’une seconde transformation des véhicules depuis 2014. À l’époque, l’idée d’utiliser des couleurs foncées circulait au Québec et c’est finalement la Sûreté du Québec (SQ) qui a lancé le bal. Il faut souligner que l’expression « Au service du citoyen », mise en place par l’ex-maire Jean Tremblay, a disparu du lettrage officiel.

La SQ a déjà adopté le noir et jaune pour sa flotte de voitures de patrouilles et autres véhicules d’urgence. Les nouvelles couleurs des véhicules du SPS ont dans un premier temps été utilisées pour identifier le véhicule fourni au service de police par l’Association canadienne du don d’organes. Il s’agit du véhicule utilisé pour transporter les organes prélevés dans la région vers d’autres centres du Québec, selon le capitaine Steeve Gilbert.

La transformation de la flotte du SPS n’aura pas d’impact sur le budget de la Ville. Les véhicules seront transformés sur une période de quatre ans.

La mairesse Josée Néron a de son côté confirmé que l’image de la ville allait changer à l’intérieur du présent mandat. Elle n’a toutefois pas précisé la nature des changements que la ville entend adopter.