De nouvelles clôtures sur la 175

Le ministère des Transports (MTQ) aurait dans ses plans l’installation de nouvelles clôtures dans la Réserve faunique des Laurentides afin de réduire les risques de collision entre les automobilistes et les animaux qui croisent la route 175.

Ces nouvelles clôtures font suite à la demande d’un jeune couple d’Alma, Mathilde Gauthier et Antoine Bouchard-Paradis, victime d’une collision avec un orignal au début du mois de juillet. Le couple réclamait que le MTQ agisse rapidement afin de clôturer une plus grande partie de la route 175.

Le porte-parole du ministère, Gilles Payer, mentionne que « l’installation de telles clôtures était déjà dans les priorités avant cette collision avec un original survenue au début du mois de juillet ».

Ce sont 75 kilomètres de route qui sont actuellement clôturés le long de la route 175.

Cette nouvelle vient un peu contredire ce qui avait été avancé par le MTQ plus tôt cette semaine. Lundi, le MTQ mentionnait que de nouvelles clôtures n’étaient pas nécessaires, mais à la suite de la sortie publique du couple, le discours du ministère ne serait plus le même.

Deux sections sont visées par le MTQ, afin de procéder à ces installations, dont celui où Mathilde Gauthier et Antoine Bouchard-Paradis sont entrés en collision avec le cervidé, soit la portion de route de 22 km entre les kilomètres 153 et 175. L’autre section, plus petite que la première, est celle comprise entre les kilomètres 214 et 223.

M. Payer assure que les déplacements des animaux sont surveillés avant d’établir la stratégie d’installation de clôtures de protection contre les cervidés. Il ajoute que la prudence et la vigilance restent de mise, même dans les sections déjà clôturées.

Ce sont 75 kilomètres de route qui sont actuellement clôturés aux abords de la route 175, ce qui représente un peu moins de la moitié de la distance totale entre Stoneham et Saguenay. Cependant, plusieurs kilomètres n’ont pas besoin de clôture, puisque la route longe des parois rocheuses ou des lacs. Pour ce qui est de la route 169, environ 30 km sont déjà protégés par des clôtures.

Le MTQ a observé une légère baisse des collisions avec des cervidés sur la route 175 depuis 2010. En moyenne, une vingtaine d’accidents matériels majeurs et quelques accidents avec blessés surviennent chaque année. Le dernier accident mortel entre une voiture et un orignal sur 175, remonte à 2015. Le coroner avait suggéré d’augmenter la quantité de clôtures.