Quelque 6500 personnes se sont massées devant le duo 2Frères, jeudi. Alain Tremblay est convaincu qu'elles auraient été environ 10 000 si le temps avait été plus clément.

De gros noms restent à venir à Jonquière en musique

Le beau temps qui se fait rare a un impact sur l'affluence à Jonquière en Musique. Jusqu'ici, la moitié des spectacles offerts ont eu lieu sous la pluie. Alain Tremblay, directeur général du festival, demeure tout de même positif. Plusieurs gros spectacles restent à venir.
Vendredi matin, Jonquière en musique avait déjà présenté six spectacles. Du nombre, trois ont dû être offerts sous la pluie.
« On a pu ouvrir avec le spectacle de Jim Zeller. On a eu un beau soir pour Cayouche. À Alcoholica, il a mouillé une partie de la soirée. Le 1er juillet, il a mouillé tout le long pendant le spectacle de Marc Dupré. Il a fait beau pour l'hommage à U2 », énumère Alain Tremblay.
Jeudi soir, le mauvais temps a forcé l'annulation de la première partie du spectacle de 2Frères qui devait être assurée par Allan Hurd. Quelque 6500 personnes se sont massées devant le duo originaire de Chapais. Alain Tremblay est convaincu qu'elles auraient été environ 10 000 si le temps avait été plus clément.
« On a passé proche d'annuler le spectacle en raison du tonnerre et des éclairs. On a été obligé d'annuler la première partie. La pluie a arrêté vers 21 h 10 et on a pu faire le spectacle ensuite », raconte Alain Tremblay. « Finalement, 50 % des spectacles ont eu lieu sous la pluie, résume-t-il. Mais on n'a pas annulé de soirée de spectacle, c'est le principal. »
Dur pour tout le monde
Le directeur général a l'habitude de composer avec Dame nature. Toutefois, il a connu des années plus faciles que d'autres. « On a déjà eu 12 soirées de beau temps sur 12. Mais là, depuis l'an dernier, le temps est plus difficile. Ce n'est pas difficile juste pour nous autres, c'est dur pour tout le monde. »  
La pluie affecte particulièrement la vente de produits sur le site. « Heureusement, on reste toujours prudent dans nos prévisions de ventes à cause de la météo », assure-t-il.  
Alain Tremblay demeure optimiste pour la suite de la présente édition.
Selon le directeur général, le groupe de punk-rock français Les Sales Majestés devrait attirer un bon public, particulièrement des 30 à 45 ans, le 12 juillet prochain. Le lendemain, il souligne que Crocodile Country Rock réunira plusieurs fans de CCR. Alain Tremblay rappelle que Guylaine Tanguay, qui montera sur la scène le 14 juillet, est la meilleure vendeuse du monde country. Finalement, plusieurs personnes devraient se déplacer pour entendre les pièces des Trois Accords le 15 juillet.
« Il reste de bons shows à venir. Ne manque que le beau temps, mais ça, on ne peut rien y changer. De notre côté, on est en route pour la 29e édition. On a de bons commanditaires. On est chanceux de ce côté-là. »