Aperçu des lieux de l'accident.
Aperçu des lieux de l'accident.

De graves accusations pour un grave accident à Saint-Jean-Vianney

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Un grave accident a fait quatre blessés, mardi soir, dans les sentiers de Saint-Jean-Vianney. Une passagère était dans un état critique, mais on ne craint plus pour sa vie. Des accusations ont été portées à l’endroit du conducteur, notamment pour conduite avec les facultés affaiblies.

Le chauffeur a comparu de son lit d’hôpital mercredi après-midi. En plus des chefs de conduite avec les facultés affaiblies, il fait face à des accusations d’accident provoquant des lésions, de bris d’engament et d’entrave au travail des policiers. Il sera de retour devant le juge vendredi matin.

« On attend d’autres résultats à notre enquête et d’autres accusations pourraient être portées à l’endroit du conducteur », a souligné le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier.

Le véhicule aurait fait plusieurs tonneaux avant d'arrêter sa course.

Rappel des événements

Il aurait été difficile de localiser les lieux de l’accident, à la suite de l’appel d’urgence reçu par les services d’urgence à 22h 9, les personnes s’y trouvant ayant elles-mêmes de la difficulté à décrire leur emplacement et la noirceur n’aidant en rien la visibilité.

Le véhicule serait arrivé en haut d’une butte, et l’aurait ensuite descendue en effectuant « plusieurs tonneaux ». Trois personnes ont alors été éjectées de l’habitacle, la quatrième se retrouvant coincée à l’intérieur.

Amenée depuis à l’hôpital de Chicoutimi, la jeune fille était dans un état jugé critique, mais on ne craint plus pour sa vie. Les personnes qui se trouvaient à bord du véhicule sont âgées entre 21 et 25 ans. 

« Évidemment, c’est un endroit qui n’est pas accessible en voiture, donc il fallait y aller à pied. On est à travailler présentement pour connaître les circonstances de l’accident », avait déclaré Bruno Cormier.

Les policiers ont eu du mal à trouver le véhicule en question, mardi soir.

« On attend d’autres résultats à notre enquête et d’autres accusations pourraient être portées à l’endroit du conducteur. »
Bruno Cormier, police de Saguenay