David Pearson attendra en liberté

David Pearson a été accusé de voies de fait armées, méfait et bris de condition, mardi, au Palais de justice de Chicoutimi. Lundi soir, le Jonquiérois d'une vingtaine d'années avait frappé un autre individu à coups de bâton de baseball, lui infligeant des blessures aux bras.
Selon Bruno Cormier, porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, l'homme circulait en automobile, lundi soir, et il aurait croisé le nouvel ami de coeur de sa soeur.
Après que ce dernier ait rebroussé chemin, les deux individus se sont rencontrés et c'est à ce moment que Pearson aurait utilisé un bâton de baseball pour frapper la voiture et la victime elle-même, lui infligeant des blessures aux bras.
En agissant ainsi, Pearson aurait omis de respecter une ordonnance de probation visant à garder la paix et d'observer une bonne conduite émise dans une autre cause.
À la suite des représentations de Me Julien Boulianne, l'individu a été remis en liberté par le juge Jean Hudon.
Le dossier de Dany Savard s'alourdit
Le dossier déjà étoffé du receleur Dany Savard, de Saint-Honoré, a pris de l'ampleur, mardi matin, alors que la Couronne a déposé six nouvelles accusations reliées à des vols de motoneiges. L'homme de 37 ans est en attente de procès pour 23 autres accusations reliées à des vols dont la valeur avoisinerait les 200 000$. En décembre dernier, le juge Paul Guimond a libéré Savard afin qu'il puisse se soumettre à une cure de désintoxication fermée à l'extérieur de la région.
Me Julien Boulianne a demandé au juge Hudon que son client puisse se rapporter chaque semaine par voie téléphonique auprès des services policiers plutôt que d'avoir à se déplacer au poste de la SQ de la rue des Roitelets.