Dany Larocque devra rester derrière les barreaux pour encore plusieurs jours.

Dany Larocque : autre vol qualifié

Le Jonquiérois Dany Larocque, qui a commis deux vols qualifiés dimanche, vient d'être accusé d'un troisième vol avec violence en lien avec une affaire commise au restaurant Tim Hortons de Jonquière en décembre dernier.
L'individu de 38 ans devrait revenir devant le tribunal vendredi afin d'être envoyé en thérapie pour une période de trois mois. Il ne resterait que quelques détails à finaliser pour soumettre cette possibilité au juge Paul Guimond, de la Cour du Québec.
Le client de Me Julien Boulianne avait été accusé une première fois lundi matin pour un vol de billets de loterie dans un dépanneur de la rue Langelier à Jonquière et pour avoir détroussé une dame qui venait d'effectuer un retrait au guichet automatique du Faubourg Sagamie.
Durant l'interrogatoire policier, Larocque se serait avancé sur un autre vol qualifié qu'il aurait commis au restaurant Tim Hortons du boulevard Harvey, à Jonquière.
À cet endroit, il se serait emparé illégalement d'un récipient réservé aux pourboires ou d'une boîte pour des dons.
Un client l'aurait vu faire et a voulu s'interposer. Une petite bousculade aurait eu lieu, d'où l'accusation de vol qualifié.
Dans les deux autres dossiers, les accusations de vols qualifiés sont justifiées par le fait que Larocque a menacé le caissier du dépanneur s'il appelait les policiers, et il aurait bousculé la dame au moment de lui voler la somme qu'elle venait de retirer du guichet.
Larocque possède plusieurs antécédents judiciaires et se trouvait en attente d'une comparution.