Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, a répondu aux questions des journalistes, entouré du maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, etde la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Crise des médias: «Portez vos culottes et agissez»

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, s’est rendue à l’Assemblée nationale en compagnie des maires des municipalités où sont publiés les journaux de Groupe Capitales Médias (GCM), mercredi, afin de lancer un message fort quant à leur importance dans leur communauté respective. « Portez vos culottes et agissez », a-t-elle scandé.

Josée Néron a effectué une sortie conjointe avec les maires de Sherbrooke, de Trois-Rivières et de Granby à l’occasion du dépôt du mémoire de Groupe Capitales Médias (GCM) en commission parlementaire, afin de livrer un message clair d’appui aux journaux locaux et de demander des actions concrètes afin d’assurer leur pérennité.

« C’est important d’être là pour démontrer notre appui et montrer à quel point pour chaque région touchée, la pérennité de nos journaux est importante. Un service d’information locale et de qualité constitue un service essentiel à la vie démocratique en région. On ne pourra jamais comparer la couverture d’une actualité par un journaliste provenant du même milieu de vie que son lectorat à celle d’un journaliste provenant de l’extérieur. »

La mairesse souligne que la commission parlementaire a permis de mettre sur la table certaines pistes de solution.

« Il faut regarder pour des solutions qui ne sont plus que des solutions à court terme. Il ne faut pas revenir avec le même problème dans quelques années. Ce n’est plus juste une question d’aide, mais un modèle à revoir. Le gouvernement peut agir », a-t-elle insisté, au cours d’un entretien téléphonique.

Josée Néron est convaincue qu’il est notamment temps de taxer les géants du Web. « On devrait porter nos culottes et ne plus attendre. Il faut aller chercher nos taxes là où elles sont rendues. Ç’a un impact sur les villes, la province et le fédéral. D’autres pays ont pris position et on doit faire de même en s’assurant que les taxes reviennent vers nos organisations. »

Droits d’auteur

La mairesse de Saguenay estime également que la question des droits d’auteur concernant le travail journalistique est particulièrement importante. « On a appris qu’il y a beaucoup de consultations Web sur de vieux articles. Les gens s’y réfèrent lorsqu’ils ont des recherches pour trouver les informations dont ils ont besoin. Il faut reconnaître le travail journalistique à sa juste valeur », a-t-elle fait valoir.

La mairesse affirme qu’elle revient à Saguenay avec quelques idées. « On a partagé des idées entre maires à savoir comment être plus derrière les médias. Je vais rapporter certaines idées et en discuter avec les conseillers. Il y a des manières de ne pas nécessairement dépenser plus, mais de dépenser autrement. »

Absents à l’Assemblée nationale en raison de leur agenda, les maires de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, et de Québec, Régis Lebeaume, souhaitent aussi la survie du Droit et du Soleil. Avec Le Soleil