La chanteuse pour enfants Abeille Beausoleil a composé la chanson <em>L’arc-en-ciel de l’espoir</em> pour dire aux gens que «Ça va bien aller!».
La chanteuse pour enfants Abeille Beausoleil a composé la chanson <em>L’arc-en-ciel de l’espoir</em> pour dire aux gens que «Ça va bien aller!».

Une chanson porteuse d’espoir

Marylène Cousineau, ou Abeille Beausoleil, comme se nomme son personnage de chanteuse pour enfants, s’est laissée inspirer par tous les arcs-en-ciel qui parsèment les fenêtres de sa municipalité, Sainte-Cécile-de-Milton, pour créer la chanson L’arc-en-ciel de l’espoir.

Alors qu’elle se promenait dans les rues, et qu’elle voyait tous les arcs-en-ciel «Ça va bien aller !» affichés dans les fenêtres, Abeille Beausoleil a eu l’idée d’en faire une chanson et d’inclure la participation de sa communauté.

« J’ai lancé un appel à tous afin que des enfants et des familles m’envoient des photos de leurs arcs-en-ciel, pour ensuite les intégrer dans un vidéoclip », mentionne la chanteuse.

Abeille Beausoleil a malheureusement dû annuler tous ses spectacles et événements à venir prochainement, mais il lui reste la création, dit-elle.

« Nous, les artistes, on est tous dans le même bateau. On perd nos événements. Mais quand on a l’espace et le temps, on se met à créer. »

Entendre du positif

Avec sa chanson L’arc-en-ciel de l’espoir, Abeille Beausoleil avait envie de mettre du positif dans la vie des gens.

« Arc-en-ciel/Coloré/Nous rappelle/Que ça va bien aller », peut-on entendre dans la chanson.

« J’avais envie de dire à tous les enfants qui sont chez eux qu’il y a du beau à travers tout ça. Qu’on est unis, qu’on est chacun chez soi, oui, mais ensemble malgré tout. Je me mets dans la peau de ces jeunes qui ne comprennent pas trop, qui ont peur, et je veux leur dire que ça va bien aller. Je veux qu’ils entendent quelque chose de positif », mentionne-t-elle.

Cette chanson a pour but de faire du bien et d’apporter de l’espoir, poursuit-elle. Aux enfants comme aux adultes.

Sur sa chaîne YouTube, Abeille Beausoleil propose entre autres des comptines et des capsules éducatives toutes les semaines. Elle y aborde des thèmes comme les émotions, les liens socioaffectifs, l’apprentissage de trucs de base, etc.

« On dit tout le temps qu’on manque de temps, qu’on manque de souffle. Là, on peut regarder le printemps, être avec nos enfants. Et créer ! J’espère que ça va rester, après. »