L’équipe du film <em>Maria Chapdelaine</em> de Sébastien Pilote a dû reporter une journée de tournage à l’été prochain en raison des risques liés à la COVID-19.

Un jour de tournage reporté pour le film Maria Chapdelaine

L’impact de la COVID-19 se fait sentir jusqu’au milieu de la forêt, à Normandin. L’équipe de tournage du film Maria Chapdelaine y poursuit le travail à raison de deux jours, cette semaine, mais une journée de tournage qui implique plusieurs figurants, dont des septuagénaires, a dû être reportée à l’été prochain. La situation engendre évidemment des coûts supplémentaires.

Pierre Even, producteur du film, confirme que l’équipe doit reporter la plus grosse journée de tournage hivernal de la production, laquelle devait réunir plusieurs dizaines de personnes.

« On a été obligés de reporter une journée. Mercredi, on devait tourner une scène intérieure avec l’équipe et beaucoup de figurants, dont certains ont plus de 70 ans, dans un espace relativement restreint. On a reporté le tournage à cet été. »

L’équipe du film <em>Maria Chapdelaine</em> de Sébastien Pilote a dû reporter une journée de tournage à l’été prochain en raison des risques liés à la COVID-19.

Évidemment, le report engendre des coûts.

« Ça aura un impact financier important. On parle d’entre 30 000 $ et 50 000 $. Comme il faudra reprendre les scènes en été, il faudra notamment ajouter des effets visuels afin de transformer en hiver ce qu’on pourra voir par les fenêtres. »

Heureusement, des journées de tournage figuraient déjà à l’horaire l’été prochain.

L’équipe du film <em>Maria Chapdelaine</em> de Sébastien Pilote a dû reporter une journée de tournage à l’été prochain en raison des risques liés à la COVID-19.

« L’équipe doit revenir dans la région pour une douzaine de jours afin de tourner les scènes estivales. Dans toute cette histoire-là, on est quand même chanceux d’avoir un bloc de tournage cet été, ce qui nous permet de reporter. On est chanceux puisque les impacts sont limités. Ça aurait pu avoir des impacts plus importants si c’était arrivé il y a environ deux semaines. »

Les deux autres journées de tournage prévues cette semaine se dérouleront comme prévu. « On conserve les tournages extérieurs qui se font avec une équipe plus réduite d’environ 45 personnes. On a la même équipe depuis février. On est comme dans une bulle. Des mesures sanitaires ont été mises en place. On a changé la façon de faire à bien des égards. La plupart des membres de l’équipe sont restés ici au cours de la fin de semaine puisqu’on leur a demandé de limiter leurs déplacements. »

Maria Chapdelaine, le quatrième long métrage de Sébastien Pilote, devrait apparaître sur nos écrans en décembre 2020.

L’équipe du film <em>Maria Chapdelaine</em> de Sébastien Pilote a dû reporter une journée de tournage à l’été prochain en raison des risques liés à la COVID-19.

Le réalisateur originaire de Saint-Ambroise dispose d’un budget de 7 millions $ pour réaliser le film d’époque tourné en région.