Un autre rendez-vous qui coûte cher

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Deux personnes ont reçu un constat d’infraction pour s’être réunies à la même adresse alors qu’ils ne vivaient pas ensemble, durant la nuit de mercredi à jeudi, à Chicoutimi. L’homme et la femme avaient déjà reçu un avertissement des policiers.

C’est vers 4 h 30 du matin que les policiers ont été appelés à se rendre dans un domicile de la rue Jacques-Cartier Est, à Chicoutimi. Un homme de 51 ans et une femme de 48 ans étaient à l’intérieur, bien qu’ils ne partagent pas la même adresse. Ce n’était pas la première fois que les policiers intervenaient à cet endroit. Cette fois-ci, deux constats d’infraction ont été remis, d’une somme de 1546 $ chacun.  

Il s’agissait donc des 50e et 51e constats délivrés par les policiers de Saguenay depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Rappelons que les réunions dans un domicile sont interdites, si les personnes ne résident pas à cet endroit.

La plupart des constats remis par les policiers étaient précédés d’avertissements. 

Il est possible de se voir à l’extérieur, mais en respectant les deux mètres de distanciation entre chaque personne.