On compte désormais un total de 23 décès reliés à la COVID-19 en Outaouais depuis le début de la crise.
On compte désormais un total de 23 décès reliés à la COVID-19 en Outaouais depuis le début de la crise.

Un 23e décès causé par la COVID-19 en Outaouais

Un 23e décès causé par la COVID-19 est déploré jeudi en Outaouais, tandis qu'un seul nouveau cas confirmé d'infection au nouveau coronavirus s'est ajouté au bilan de la région.

Le nouveau décès rapporté en Outaouais fait partie des 91 qui se sont ajoutés au bilan provincial. Parmi ces 91 décès, 65 sont survenus avant le 28 mai, ont précisé les autorités.

La plus récente victime de la région demeurait au Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) privé conventionné Champlain Gatineau. Il s'agit du premier décès à survenir parmi les résidents de ce centre du secteur Gatineau.

Du côté de l'éclosion en cours au CHSLD Lionel-Émond, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) rapporte que 37 cas y sont toujours actifs parmi les résidents. La pandémie a jusqu'à présent causé le décès de 12 résidents et d'un employé de ce CHSLD du secteur Hull.

La situation est stable à la phase 2 des Résidences de la Gappe, où 29 cas actifs sont toujours rapportés par les autorités. Trois décès causés par le virus sont survenus jusqu'à présent dans cette résidence intermédiaire qui accueille des usagers du réseau public.

Pour l'ensemble du Québec, 259 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés, dont un seul en Outaouais. Depuis le début de la crise, 548 personnes de la région ont ainsi reçu un diagnostic de COVID-19. Le CISSSO a indiqué jeudi que 348 de ces personnes sont guéries, ce qui représente une proportion de 64%.

La répartition des cas par région

Nombre de tests effectués

Les données publiées depuis mardi par le CISSSO varient grandement quant à la moyenne quotidienne du nombre de tests de dépistage de la COVID-19 effectués dans la région.

Mardi, le CISSSO indiquait que la moyenne des sept jours précédents était de 56 tests par jour. Cette moyenne est passé à 94 mercredi, puis à 172 jeudi.

L'organisation a indiqué au Droit qu'«après plusieurs vérifications au niveau des données de dépistage», le calcul de cette information a été «révisé» et que la moyenne de 172 tests par jour publiée jeudi est la bonne.