Le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Taxes foncières: la Ville d'Ottawa donnerait un répit en raison de la COVID-19

La Ville d’Ottawa offrirait un répit dans le paiement des taxes foncières pour venir en aide aux travailleurs et aux petites entreprises affectées par les mesures de distanciation sociale en place pour limiter la propagation de la COVID-19.

Le service des finances de la municipalité a planché sur un mécanisme qui permettrait de repousser la date limite pour le paiement des taxes foncières, sans vider les réserves de la Ville. Ces mesures seront soumises à l’approbation du conseil municipal mercredi prochain.

La facture d’impôt provisoire devait être réglée avant ce jeudi. La Ville d’Ottawa permettrait à tous les propriétaires fonciers de payer leur dû près d’un mois plus tard, soit le 15 avril 2020.

Un programme de report des paiements spécifique aux propriétaires d’immeubles résidentiels et de petites entreprises sera également soumis à un vote du conseil la semaine prochaine.

S’il est adopté, les propriétaires d’un bâtiment résidentiel et du local d’une petite entreprise dont la valeur est inférieure à 2,5 millions $ verront leur paiement d’impôt provisoire et définitif — prévus respectivement pour le 19 mars et 18 juin — être repoussé au 30 octobre 2020.

«Nous devons faire tout pour aider nos résidents et petites entreprises à passer à travers cette période difficile. Merci à l’équipe des Finances d’avoir créé rapidement ce programme», a écrit sur Twitter le maire d’Ottawa, Jim Watson.

«Je demande aux propriétaires qui abritent des restaurants et commerces de partager ce report des taxes avec leurs locataires. Des dizaines de milliers de travailleurs en dépendent pour nourrir leurs familles. Partageons-nous le fardeau et traversons ensemble cette épreuve», ajoute M. Watson.