Sept nouveaux cas, pas de décès supplémentaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le bilan du Saguenay-Lac-Saint-Jean se chiffre maintenant à 279 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de la pandémie, soit une augmentation de sept nouveaux cas diagnostiqués au cours des 24 dernières heures. Aucun nouveau décès n’est à déplorer sur le territoire régional. À ce jour, au moins 152 personnes sont guéries, tandis que 21 personnes sont décédées de la maladie.

Selon le communiqué de presse quotidien du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS), la nouvelle méthode pour traiter les données explique la diminution du nombre de cas confirmés. Les données ne sont plus traitées selon la région de la prise en charge, mais plutôt selon la région de la provenance du cas. 

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte maintenant 100,5 cas par 100 000 habitants, alors que la moyenne provinciale est de 322 cas par 100 000 habitants.

À titre indicatif, les régions de l’Estrie et de la Mauricie, par exemple, comptent respectivement 170 et 237 cas par 100 000 habitants.

Montréal, qui est l’épicentre de l’épidémie au Québec, compte quant à elle 645 cas par 100 000 habitants. 

C’est la région du Bas-Saint-Laurent, avec ses 17 cas par 100 000 habitants, qui est la moins touchée au Québec. 

Un total de 30,5 % des cas confirmés du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont des travailleurs de la santé. Les résidents des trois établissements qui sont ou qui ont été les plus touchés par la pandémie, soit le CHSLD de La Colline, la résidence des soeurs Antonniennes-de-Marie de Chicoutimi et la Villa Saint-Alexis de La Baie, représentent quant à eux 39 % des cas, sans compter les employés infectés, qui sont plutôt inclus dans les travailleurs de la santé. 

Décès par tranches d’âge au Québec

À l’échelle provinciale, les décès liés au coronavirus touchent en grande majorité les personnes âgées de 60 ans et plus.

Ce sont les personnes âgées entre 80 et 89 qui représentent le plus grand nombre de décès, avec 41,5 %. Viennent ensuite les personnes âgées de 90 ans et plus, avec 31,4 % de l’ensemble des décès. Un total de 18 % des décès se situent chez les personnes âgées de 70 à 79 ans, 7,9 % chez les 50 à 69 ans et 0,9 % chez les 30 à 49 ans. 

Présentement, les décès liés à la COVID-19 touchent 47,1 % de femmes et 52,9 % d’hommes.