Près de 500 000 reports de paiements hypothécaires demandés au Canada

TORONTO — Les six plus grandes banques du pays ont permis à leurs clients souffrant de difficultés financières en raison de la pandémie de COVID-19 de différer les paiements de plus de 10% des prêts hypothécaires de leur portefeuille, selon l’Association des banquiers canadiens.

L’association indique que près de 500 000 demandes de sursis ou de report de paiements hypothécaires ont été traitées ou sont en cours.

Les banques canadiennes ont annoncé un programme de report d’hypothèque il y a plus de deux semaines afin d’aider les personnes touchées par les mesures prises pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Les six plus grandes banques ont déclaré qu’elles autoriseraient leurs clients à reporter les paiements hypothécaires jusqu’à six mois, entre autres changements.

Plus de deux millions de Canadiens ont fait une demande d’assurance-emploi au cours des dernières semaines, dans la foulée de la pandémie de COVID-19 qui a vu des entreprises fermer leurs portes ou réduire leurs activités.

Le gouvernement fédéral a répondu à la crise avec la nouvelle Prestation canadienne d’urgence ainsi que des milliards de nouvelles dépenses pour aider l’économie et lutter contre le virus.

La Presse canadienne

TORONTO — Les six plus grandes banques du pays ont permis à leurs clients souffrant de difficultés financières en raison de la pandémie de COVID-19 de différer les paiements de plus de 10% des prêts hypothécaires de leur portefeuille, selon l’Association des banquiers canadiens.

L’association indique que près de 500 000 demandes de sursis ou de report de paiements hypothécaires ont été traitées ou sont en cours.

Les banques canadiennes ont annoncé un programme de report d’hypothèque il y a plus de deux semaines afin d’aider les personnes touchées par les mesures prises pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Les six plus grandes banques ont déclaré qu’elles autoriseraient leurs clients à reporter les paiements hypothécaires jusqu’à six mois, entre autres changements.

Plus de deux millions de Canadiens ont fait une demande d’assurance-emploi au cours des dernières semaines, dans la foulée de la pandémie de COVID-19 qui a vu des entreprises fermer leurs portes ou réduire leurs activités.

Le gouvernement fédéral a répondu à la crise avec la nouvelle Prestation canadienne d’urgence ainsi que des milliards de nouvelles dépenses pour aider l’économie et lutter contre le virus.