Les camps de jour des Débrouillards n'auront pas lieu cet été. Ce sont plus de 5000 jeunes au Québec qui profitaient de cette activité à saveur scientifique et techno.
Les camps de jour des Débrouillards n'auront pas lieu cet été. Ce sont plus de 5000 jeunes au Québec qui profitaient de cette activité à saveur scientifique et techno.

Pas de camps d’été pour Les Débrouillards

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Le loisir scientifique est aussi affecté par la crise de la COVID-19 alors que mardi, le Réseau Technoscience annonçait l’annulation des camps de jour des Débrouillards. Cette décision touche directement 5000 jeunes au Québec, dont plus de 700 en Outaouais.

Après avoir évalué différents scénarios, les dirigeants des organismes responsables de ces camps ont décidé de tout remettre à l’an prochain.

« On a retourné la situation de tous les côtés et il était clair que nous ne pouvions offrir des camps à saveur scientifique de qualité aux jeunes, de confier au Droit Chantal Fournier, directrice générale de Technoscience Outaouais. On a donc avisé les parents vendredi dernier de cette décision et ceux qui le désirent ont été mis au courant des procédures de remboursement ».

Malgré l’annulation des camps de jour, les membres du réseau se sont remis au travail afin d’offrir des alternatives aux jeunes mordus de science de la province.

Malgré l’annulation des camps de jour, les membres du réseau se sont remis au travail afin d’offrir des alternatives aux jeunes mordus de science de la province.

« On a des membres dans toutes les régions du Québec et, au cours des prochains jours, nous allons consulter les parents pour recueillir leurs suggestions et leurs idées, d’ajouter Mme Fournier. On espère ainsi pouvoir monter un plan B et avoir des activités à offrir pour juillet. L’accessibilité aux sciences est au cœur de notre mission et nous voulons absolument que les enfants puissent expérimenter cet été. »

Les camps de jour des Débrouillards sont une activité phare du programme Animations Débrouillards qui est offert chaque été. Des milliers d’enfants de 5 à 12 ans peuvent profiter de ces activités à saveur scientifique et techno.

« En Outaouais, les camps de jour des Débrouillards gagnent en popularité d’année en année. L’an dernier, nous avions accueilli 700 jeunes et on s’attendait à gonfler ce nombre cet été, d’expliquer Mme Fournier. La pandémie a complètement bouleversé nos plans, mais nous sommes confiants de pouvoir proposer des alternatives. Au cours des prochaines semaines, on pourra aussi proposer aux enfants plusieurs activités en ligne sur notre site web et notre page Facebook. Ça sera à surveiller. »