Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Ni changement de couleur ni plus de doses de vaccin au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le Saguenay-Lac-Saint-Jean ne changera pas de couleur cette semaine, mais le premier ministre François Legault appelle à la prudence.

Le premier ministre a annoncé qu'aucune région ne changerait de couleur cette semaine, mais il a tenu à lancer un appel à la prudence aux gens de deux régions au Québec, soit le Saguenay-Lac-Saint-Jean et l'Outaouais, où le nombre de cas augmente depuis une semaine maintenant. 

"Il faut réduire les contacts le plus possible", a souligné le premier ministre Legault, lors de son point de presse de 13h. 

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est toujours en zone orange, mais certains craignaient de la voir passer au rouge en raison de la flambée des cas. 

Le nombre de cas doit toutefois diminuer pour éviter de perdre le contrôle, souligne le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda.

"Si on voit une descente vers le bas, ça va rester en orange".

Au niveau de la vaccination, les voix s'élèvent depuis quelques jours pour que la région reçoivent davantage de doses de vaccin, puisqu'elle est autant atteinte que Montréal, ou presque.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé que le nombre de doses reçues au Saguenay-Lac-Saint-Jean répondait à la situation et à la demande mais que la région continuait à être sous surveillance. 

Certains se questionnent présentement, puisqu’il est plus facile d’être vacciné rapidement à Montréal, alors qu’au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la vaccination a souvent lieu plusieurs semaines après la prise de rendez-vous.

Rappelons que les territoires de Domaine-du-Roy et de La Baie sont présentement les secteurs les plus touchés au Québec.