La chaîne d’épiceries Metro prolonge son programme de primes de 2 dollars de l’heure versées aux employés de ses magasins d’alimentation et centres de distribution jusqu’au 30 mai
La chaîne d’épiceries Metro prolonge son programme de primes de 2 dollars de l’heure versées aux employés de ses magasins d’alimentation et centres de distribution jusqu’au 30 mai

Metro prolonge son programme de primes salariales versées à ses employés

MONTRÉAL — La chaîne d’épiceries Metro (MRU) a annoncé samedi qu’elle prolonge son programme de primes de 2 dollars de l’heure versées aux employés de ses magasins d’alimentation et centres de distribution jusqu’au 30 mai, pendant la pandémie de COVID-19.

Cette mesure, qui a été instaurée le mois dernier, toucherait environ 50 000 employés de l’entreprise.

«Les circonstances particulières qui nous ont amenés à prendre cette décision n’ont pas changé et nous maintenons donc cette mesure temporaire», a expliqué le président et chef de la direction de Métro, Éric La Flèche.
Métro, qui regroupe les magasins Adonis et Super-C, avait initialement indiqué que l’augmentation des salaires était en vigueur de façon rétroactive à partir du 8 mars et jusqu’au 2 mai.

La chaîne a affirmé que l’augmentation temporaire est une reconnaissance du travail difficile, mais nécessaire que font leurs employés pendant une période sans précédent.

Cette mesure avait aussi été prise par le groupe Loblaws, qui avait également décidé d’augmenter la rémunération dans les marchés d’alimentation et les centres de distribution de l’entreprise qui comprend notamment les enseignes Maxi, Provigo, Pharmaprix et Intermarché.